Search for content, post, videos

Kriss White, Fabulous Deejay

Kriss White DJ

Il est coiffeur, il est deejay, il est artiste, on l’entend mixer dans tous les clubs de Barcelone : c’est Kriss White. Rencontre Equinox Radio Barcelone

Comment as-tu eu l’idée de créer Hair Club Estilistes?

Pendant beaucoup d’années j’ai combiné mon travail de coiffeur avec l’amour de la musique en courrant des bars, des clubs, des concerts. Et un jour, je me suis dit: et si je réunissais ces deux activités et créais un salon de coiffure qui soit aussi un club et réunirait mes amis, des musiciens, djs, des artistes différents et des clients qui peuvent interagir avec la musique, le salon de coiffure, et l’art, car nous faisons aussi des expositions d’oeuvres d’art, de peinture, nous laissons l’espace à de nouveaux designers et les gens qui veulent exprimer un art dans tous ses aspects. Ainsi est né Hair Club Estilistes, un lieu où tu peux prendre un verre en même temps que tu te fais coiffer, tu peux voir les collections de nouveaux designers, les projections audiovisuelles et des DJ internationaux.

 

Crois-tu qu’il faudrait plus de créativité en général, pour, par exemple comme tu l’as fait, mélanger de mondes qui n’ont apparemment rien à voir?

Oui totalement ! Plusieurs fois je pense à cette phrase, qui me gêne vraiment «et si tout était déjà inventé » . Mais je me résiste à le penser, je crois qu’il y a toujours de nouvelles choses qui vont sortir parfois par hasard, et parfois par des gens !

Kriss White Equinox Radio Barcelone

Kriss White Equinox Radio Barcelone

Qu’est-ce que tu aimes donner au public?

Dans tout ce que je fais,  je donne tout, c’est quelque chose d’inné chez moi! J’essaie d’exprimer mon amour pour la musique et de transmettre le bonheur que je ressens afin de partager cela avec eux. C’est un moment musical très divertissant !

Qu’est-ce que tu aimes recevoir du public ?

Leur « feedback » ! J’adore pouvoir me connecter avec le public, quand je m’éclate je veux que le public fasse partie de la fête! Je regarde la piste, et je vois ces visages de bonheur. C’est ce qui me réconforte le plus et je crois que c’est notre rôle d’essayer avec l’expérience musicale de transmettre, de connecter, d’interagir avec le public.

Kriss White Equinox Radio Barcelone

Kriss White Equinox Radio Barcelone

Tu travailles dans des endroits locaux comme touristiques, quelle est la différence entre les deux publics ?

Des fois j’entends la théorie comme quoi on pourrait mettre n’importe quoi aux touristes, ils continueraient de danser. Évidemment on peut toujours trouver les quatre touristes qui vont boire toute la nuit et danser n’importe quoi, même le paso doble (rires). Mais la majorité des gens viennent écouter de la bonne musique, voir un bon show, et être dans une bonne soirée. Et peu importe de quel pays ou ville tu viens, que tu sois en vacances ou que tu travailles tôt le lendemain. Si la musique est bonne, je connais plus d’une personne qui est allé travailler après une bonne nuit sur les pistes la veille, tet pas que des universitaires (rires). Mais si la musique n’est pas au rendez-vous, la fête n’est pas complète.

Nous t’interviewons dans un magazine français, qu’est-ce qu’il te plaît dans la culture de ce pays?

Beaucoup de choses mais nous allons dire 3 choses pour résumer: son bon goût, sa gastronomie et son histoire liée à l’art et la culture. Je me suis toujours bien entendu avec les Français, je ne sais pas pourquoi, peut-être parce que je suis Argentin? (rires) J’ai beaucoup d’amis français, j’ai travaillé avec plusieurs d’entre eux aussi et chaque fois que j’ai joué en France c’était vraiment très bien, j’ai de bons souvenirs et aussi de bonnes anecdotes mais gardons-les pour la prochaine fois!