Search for content, post, videos

La Mercè 2013 : Interview de Carles Conesa (directeur artistique)

Merce Barcelone 2013

C’est parti dès le vendredi 20 septembre jusqu’au mardi 24 pour l’édition 2013 de la Mercè, la fête de tous les Barcelonais. Entre le défilé de géants, le corefoc, les projections spectaculaires sur la façade de la mairie et le final en feux d’artifices ont lieu dans toutes les rues et les places de la ville de nombreux concerts en live.

Rencontre avec Carles Conesa, qui est directeur artistique du BAM, qui gère toutes les activités musicales de la Mercè 2013

Nous avons bien sûr demandé à Carles quels étaient ses artistes favoris en cette édition 2013 de la Mercè. Question difficile pour lui puisqu’il a choisi l’intégralité de la line-up. Ne pouvant choisir un artiste en particulier il propose de se « laisser aller » dans les rues de Barcelone et de découvrir toutes les surprises que la Mercè réserve. Ceci étant Carles insiste sur le côté thématique de la Mercè avec par exemple le concert de Hip-Hop le vendredi soir Plaza Real ou celui d’éléctro devant le Macba le samedi soir.

Baisse du budget équivaut à baisse de qualité ?

C’est devenu une routine depuis quelques années le budget de la Mercè est en baisse. Pour son directeur artistique cela n’influe pas sur la qualité des lives, puisqu’il ne programme pas les artistes selon le coup de leur cachet mais plutôt selon leur profil : singulier et originaux.

Un repli sur les artistes catalans ?

A la rédaction d’Equinox Radio et Equinox Magazine nous avons fait remarqué à Carles que la programmation est moins internationale d’année en année. On se souvient encore de l’énorme live anthologique de Rachid Taha complétement bourré sur scène ou d’une superbe prestation de l’orchestre national de Barbes. Le directeur artistique du BAM souligne qu’il est très fier de jouer des artistes catalans et que c’est une très belle opportunité pour ces artistes d’avoir une exposition, et il est normal que Barcelone la leur offre.

ÉCOUTER L’INTÉGRALITÉ DE L’INTERVIEW DE CARLES CONESA SUR EQUINOX RADIO