Search for content, post, videos

L. Bonet : « Je veux revenir au Barcelone des JO »

 

Laia Bonet, candidate aux primaires du Parti Socialiste Catalan pour la mairie de Barcelone, était l’invitée de l’émission Sans Frontières du lundi 24 mars sur Equinox Radio.

Primaires ouvertes à tous, même aux Français

Le premier tour des primaires du PSC aura lieu le 29 mars, et le second tour le 5 avril. Un candidat sera élu, il représentera le parti socialiste lors des élections pour la Mairie de Barcelone. Ces dernières se tiendront en 2015. Les Français résidant à Barcelone et ayant plus de 16 ans pourront voter lors de ces primaires ouvertes.

La campagne a donc déjà commencé pour les cinq candidats socialistes : Jordi Martí, Rocío Martínez-Sampere, Carmen Andrés, Jaume Collboni et Laia Bonet.

Ces primaires sont une première pour le parti à Barcelone et sont clairement « inspirées de celles du parti socialiste en France » – qui avaient donc élu François Hollande, candidat PS à la présidence de la République – comme nous le confie Laia Bonet. Tout est bon pour inciter les Barcelonais à voter. Le parti a même réussi à récolter 6 000 euros avec le système du crownfunding pour réaliser une vidéo promotion pour ces primaires du PSC.

Construire une majorité de gauche

La candidate Laia Bonet souhaite « construire une politique plus proche, meilleure« . La « récupération de la mairie de Barcelone par la gauche » passera selon elle par « la création d’une majorité de gauche« , en rassemblant des personnes qui viennent de différents partis politiques ou qui font de la politique au sein d’associations.

Concernant la politique française, le duel Nathalie Kosciusko-Morizet et Anne Hidalgo aux municipales de Paris montre selon elle la normalisation de la présence des femmes en politique. Beaucoup  lui ont dit que  c’était désormais « l’heure pour une femme à la mairie de Barcelone« . 

Ecouter l’interview de Laia Bonet sur Equinox Radio