Search for content, post, videos

Mariés, 3 enfants.. et un voyage autour du monde

voyage en famille

Laure et Olivier ont décidé de mettre leur confortable vie barcelonaise entre parenthèses pendant un an pour faire le tour du monde en famille. Interview. 

Comment est venue l’idée de faire le tour du monde avec de jeunes enfants?

Laure: Nous avions déjà fait un voyage similaire 10 ans auparavant, Nous étions alors jeune couple et nous nous étions fait la promesse au retour de renouveler l’expérience dans quelques années avec ou sans enfants. Promesse tenue car c’est avec 3 enfants âgés de 6 ans et demi et 4 ans que nous avons pris l’avion en août dernier direction le Sri Lanka pour 12 mois de voyage autour du monde (12 destinations sur 4 continents).

Olivier: C’est en rencontrant Erwan dans un bus en Equateur il y a 10 ans. Il voyageait avec sa femme et sa fille de 2 ans. Ils avaient l’air de s’éclater. Si eux peuvent le faire, pourquoi pas nous?

Comment avez-vous fait pour vous organiser?

Laure: En ce qui concerne l’organisation nous avons fait appel au tout début à un coach de voyage (et oui ça existe) qui nous a donné quelques conseils pratiques, quelques idées d’itinéraire et avertissements en ce qui concerne les saisons.

Puis nous avons contacté une agence londonienne spécialisée en billet tour du monde (Travel Nation), ce fut l’option la plus adaptée à notre famille car nous ne sommes ni experts en camping ni en voile. Coût du billet d’avion 3000 euros par personne (15 vols par personnes sur 12 mois).

Nous voyageons avec 2 gros sacs à dos, un sac à roulette pour les affaires et cours des enfants,  et un petit sac à dos pour l’ordinateur,  appareil photo et passeports que l’on garde toujours sur nous. Il a fallu ensuite faire la demande après du CNED pour les cours en classe de CP d’Amaya. Nous faisons cours 3 heures par jours.

Nous avons souscrit une assurance de voyage (Avi international, Marco Polo) et nous avons également maintenu une couverture médicale privée en Espagne (ADESLAS) en cas de rapatriement.

Nous avons mis nos affaires et meubles au garde meuble pour 60 euros par mois, avons fait les vaccins nécessaires pour toute la famille ainsi que les checks santé comme les yeux, les dents, etc. Nous avons acheté en pdf les Lonely Planet de tous les pays et avons réservé le premier logement pour les 3 premiers jours, après on se laisse porter par nos envies et les conseils des autres voyageurs que l’on rencontre.

Il nous a fallu 4 mois pour tout organiser et prévenir nos boulots et famille de notre décision. Nous partons sans filet car nous n’avons aucune sécurité de retrouver nos emplois au retour mais nous avons aussi toute la liberté de rêver à quel sera notre futur et avons la conviction que… All is possible !

goldstein tour du monde parents

Quels conseils donneriez-vous avec l’expérience?

Laure: Ne pas trop réfléchir et faire le grand saut car il n y a pas de moment idéal. Si on y pense, les excuses pour ne pas partir maintenant sont nombreuses: les enfants sont soit trop petits soit trop grands, soit je viens juste d’avoir une nouvelle promotion au travail, soit ma mère est malade, etc….

Et les enfants justement, s’adaptent-ils bien ?

Laure: Comme je le disais à l’instant on peut penser que les enfants sont trop petits mais finalement trop petits par rapport à quoi? D’un point de vue budget, on se rend compte que c’est idéal car à cet âge-là ils n’ont pas besoin d’avoir absolument chacun un lit chaque nuit; ils partagent souvent des lits et dorment tête bêche car c’est parfois compliqué ou coûteux d’avoir des logements avec 5 lits. Pour l’école, c’est idéal car le programme de CP n’est pas trop complexe et c’est même fantastique en tant que parent de participer et de voir votre enfants apprendre à lire. Au niveau psychologique, je ne suis pas experte mais je crois que nos enfants sont heureux d’être avec leurs parents 24h/24h, on a enfin le temps de jouer avec eux, d’écouter leurs chansons, de répondre à leurs nombreuses questions, etc…. ils n’auront peut-être pas un souvenir très précis de ce voyage mais, j’en suis sûre, en garderont l essence pendent de nombreuses années.

Quant aux changement que l’on a pu observer après plusieurs mois de voyage , ils sont plus ouvert aux autres, plus autonomes, savent s’inventer des jeux avec ce qu’ ils trouvent dans la nature, ils posent des questions sur les différentes religions ( bouddhisme, musulman , hindou, etc…), ils parlent quelques mots dans des langues différentes, se font des copains dans chaque nouvelles villes (principalement des francophones), découvrent d’autres saveurs comme la cuisine épicée et savent que dans d’autre pays il peut faire chaud pour Noel (rires). Bref dans l’ensemble c’est très positif pour eux . En tant que parent on essaye au maximum de s’adapter à leur rythme.

Olivier: 100% d’accord. En fait je pense que tous les âges sont bons, avec leurs côtés positifs et négatifs. Pour les nôtres, il faut juste savoir s’adapter au rythme des enfants et de leurs besoins. Par exemple, il y aurait eu un grand décalage si l’on avait cru marcher 5 jours de suite avec nos enfants, sacs sur le dos. Faire déjà une ou deux heures, à leur âge, c’est beaucoup. Pareil pour les visites: l’école est très importante, et elle nous prend 4 matinées par semaine. Si l’on avait cru prendre un an de « vacances » sans rien faire, là encore on aurait été en décalage. En synthèse le rythme que l’on a avant de partir (sieste, repas etc…) n’est pas très différent d’un voyage au long cours. Car il faut maintenir certaines routines pour que nos enfants se sentent bien.

Quelles ont été les plus grosses galères ?

Laure: Pour l’instant les moments de galère sont plutôt dus aux gestions à distance comme récupérer la caution de l’appartement de Barcelone, le suivi de courrier, etc.

Olivier: Oui, il y a eu de grosses galères… avant de partir! Mais depuis qu’on a posé les pieds au Sri Lanka, tout va bien. Et s’il y a eu un tout petit coup de stress, c’était sur le budget: on avait mal calculé notre coup sur l’Australie, mais on s’est rattrapés à temps. Au lieu de passer 5 semaines, on sera finalement restés… 5 jours.

Conseillerez-vous la même expérience aux jeunes parents?

Laure: Pour ma part c’est un voyage que je conseille aux jeunes parents qui aiment voyager et aiment être ensemble. C’est une expérience de famille absolument incroyable et enrichissante. Je crois que notre société ne nous donne pas souvent l’occasion d’avoir des projets qui impliquent toute une famille sur une si grande période. On doit s’entraider les uns les autres, on apprends à mieux se connaitre, on s’attend quand il faut, on prend soin les uns des autres. Plus qu’une famille on se sent plus comme une équipe qui a pour but de s’amuser, faire des rencontres et arriver à bon port à chaque étape…

Olivier: pfff…. Comme dirait Erwan, mon initiateur à ce voyage, « ça devrait être obligatoire ! »

Retrouvez les aventures de Laure, Olivier et leurs enfants sur leur blog: Les Goldstein por el Mundo