Comment trouver un logement à Barcelone ?

Par le 9 septembre, 2014 Vivre à Barcelone

De nombreux Français et francophones viennent s’installer à Barcelone et cherchent à louer un appartement. Attention, entre la France et l’Espagne, les différences sont nombreuses. Voici les bons plans et les pièges à éviter pour trouver un logement à Barcelone.

Mis à jour le 02/11/2016

Rechercher un logement à Barcelone

La première étape dans la recherche de logements se passe sur internet. En effet, de nombreux sites spécialisés proposent une multitude d’annonces à Barcelone et dans sa banlieue. Parmi ceux qui existent, on vous conseille :

fotocasa.es

idealista.com

pisos.com

enalquiler.com

easypiso.com : spécialisé en colocations

Alban Drapeau et son équipe d’agents immobiliers français de l’agence Loca Barcelona, voient beaucoup de francophones se faire arnaquer par des personnes mal intentionnées via de fausses annonces qui circulent. Il s’agit de la première arnaque selon le créateur de l’agence Loca Barcelona: « Vous êtes en France, vous regardez les annonces et certaines se révèlent très alléchantes avec des belles photos et des prix intéressants. Les conditions sont elles aussi très intéressantes, avec seulement un mois de caution ou une consommation d’énergie très faible« . Or une fois l’argent versé, les faux propriétaires disparaissent.

L’identité du propriétaire et des agences

Ainsi afin d’éviter ce type de problème, vérifier l’identité du propriétaire est indispensable. Par exemple, il est possible de lui demander le reçu du paiement de l’impôt foncier puisque son nom apparait sur ce document.

L’autre alternative reste de se déplacer au registre de la propriété à Barcelone et de demander « una nota simple« . Ce document vous permet d’obtenir toutes les informations sur votre propriétaire pour seulement quelques euros.

Du côté des agences immobilières, les arnaques peuvent également exister. À Barcelone, une majorité de biens se trouvent en agence immobilière. Ces dernières proposent même la réservation d’un bien à distance. Selon Alban Drapeau, chaque futur locataire peut s’assurer du professionnalisme de l’agence : « elle doit être enregistrée en Catalogne, avoir un numéro qui est vérifiable sur le site de la Generalitat et enfin avoir une carte d’agent immobilier« . Le numéro peut être vérifié ici.

Les vérifications indispensables

Une fois la visite du bien effectuée et l’identité du propriétaire vérifiée, la dernière étape reste la signature du contrat de location. De façon générale, les agences vous demandent des frais d’agence, en général équivalents à un mois de loyer avec la TVA en plus, et deux mois de caution.

Si vous êtes en colocation, il est essentiel de s’assurer que votre nom apparait sur le bail. Si vous n’avez pas de contrat de location officiel à votre nom, le propriétaire est sûrement un locataire qui sous-loue l’appartement en colocation. Cette pratique illégale est assez courante à Barcelone, ce qui signifie que vous pouvez vous faire expulser à tout moment.

La check-list avant de signer:

– Vérifier si le compteur d’énergie est déjà installé. Dans le cas contraire, ce point va entraîner des démarches administratives et surtout vous faire perdre du temps et de l’argent.

– Indiquer sur le contrat de location la lecture du compteur réelle le jour de l’emménagement dans votre appartement ou maison. Sans ce chiffre exact, la compagnie se base sur une estimation et elle peut ainsi surestimer votre consommation.

– Vérifier la durée du bail et s’il y a une durée minimum de location avant que vous puissiez quitter le logement. De nombreux contrats vous obligent à rester au moins 1 an et si vous partez avant, vous devrez quand même payer les mois restants. Ce type de clause est négociable en amont avec votre agence ou votre propriétaire.

– Regarder si les frais de la communauté sont aux frais du propriétaire ou du locataire, et quels frais de réparation sont pris en charge par le propriétaire.

– Examiner chaque détail dans l’appartement et même dans l’immeuble. Par exemple il est essentiel de vérifier qu’il n’y ait pas de traces d’humidité et que le chauffe-eau fonctionne. Des boîtes aux lettres abîmées peuvent aussi vous donner un aperçu du comportement des futurs voisins.

A noter que l’assurance logement n’est pas obligatoire pour les locataires puisque le propriétaire doit assurer ses murs (el continente). Mais si vous voulez assurer vos biens, il est conseillé de souscrire à une assurance pour les meubles et le matériel (el contenido), entre 100 et 200 euros par an suivant la valeur assurée.

Visiter avec la géolocalisation 

D’autres moyens existent pour rechercher un bien en location dans Barcelone: le bouche-à-oreille, les affiches dans la rue, les tableaux d’affichage du quartier ou des locutorios. Pour les geeks, les fameuses Google Glass disposent désormais d’une application pour trouver des logements grâce à la géolocalisation : Nexity. Ainsi en vous baladant dans les rues de la capitale catalane, lorsque vous passez devant un bien en location, son annonce s’affiche ainsi que des informations sur le quartier.

Leslie Singla

Journaliste et chroniqueuse dans l'émission "Les News de Barcelone" du lundi au jeudi de 17h à 19h sur Equinox Radio. Diplômée d'un master en journalisme, elle couvre l'actualité catalane pour Equinox Radio et Magazine depuis 2014.