Search for content, post, videos

Perquisitions à CDC

Barcelone

Vendredi 28 août, des institutions liées à CDC – Convergència Democràtica de Catalunya – ont été perquisitionnées par la Guardia Civil.

 

Une vaste opération anti-corruption a été lancé vendredi 28 août au matin. La Guardia Civil a réalisé des perquisitions dans plusieurs institutions qui ont des liens avec CDC. CDC n’est autre que le parti politique de l’actuel Président de la Catalogne, Artur Mas, membre de la liste unitaire indépendantiste. Une première perquisition a eu lieu dans la matinée à la fondation CatDem, puis une autre a suivi au siège de CDC, situé carrer Còrsega. Plus précisément, la police espagnole recherche des documents qui prouveraient l’existence de commissions illégales que la fondation aurait touchée.
Des perquisitions qui ont suscité de nombreuses réactions. Les indépendantistes dénoncent un « spectacle médiatique ». Le conseiller de la Présidence Francesc Homs défend le Président Mas en affirmant que “les gens de CDC sont honnêtes”. Quant au coordinateur général de CDC, Josep Rull, il dénonce une manoeuvre de l’État espagnol pour influencer les élections au Parlement de Catalogne du 27 septembre prochain. Il ne s’agit pas de la première affaire de ce genre pour CDC, puisque l’ancien président de la Generalitat et fondateur de CDC, Jordi Pujol, a déjà été mêlé à des histoires de corruption.