Search for content, post, videos

Avez-vous droit aux nouvelles aides au logement ?

vista-barcelona

La mairie de Barcelone a annoncé début septembre la mise en place de nouvelles aides au logement. D’une manière générale, il existe toutefois moins de subsides en Espagne qu’en France. Quels sont vos droits à Barcelone et quelles sont ces aides ? Les explications point par point.

Qui peut toucher les aides au logement ?

Les aides sociales peuvent être demandées par des personnes vivant à Barcelone ou qui ont un logement locatif dans la capitale catalane. Elles s’adressent aux familles ayant un revenu faible ou modéré et qui répondent à l’une de ces situations :

Aides d’urgence sociale pour maintenir la location d’un appartement :

  • Foyers formés par des familles mono-parentales
  • Foyers d’un seul membre de plus de 55 ans
  • Foyers de deux membres ou plus n’ayant pas la reconnaissance de famille mono-parentale

Aides d’urgence sociale pour les cas où il y a eu médiation sur le loyer :

  • Foyers qui, à travers le service de médiations du Réseaux des Oficinas de la Vivienda de Barcelone, ont reçu une réduction minimale de 75 euros mensuels, et qui présentent la demande dans les 60 jours qui suivent la date de la réduction. Les foyers qui sont en procédure judiciaire pour impayé de loyer ne sont pas éligibles.
  • Foyers qui ont été bénéficiaires de l’aide temporaire garantie et/ou du service de support d’accès au logement de Área de Derechos Sociales.

Quelles sont les conditions pour toucher une aide au logement ?

  • Être titulaire d’un contrat de location et avoir un bail de plus d’un an à compter de la date de demande d’aide au logement.
  • Ne pas payer un loyer supérieur à 800 euros.
  • Les revenus du foyer ne peuvent pas être supérieurs à 1,5 fois le revenu minmum (IRSC), soit environ 800 euros nets en 2015.
  • Avoir plus de 30% de ses revenus qui payent le loyer
  • Avoir des difficultés pour payer son loyer
  • Payer son loyer avec une entité financière et par virement bancaire ou dépôt sur le compte
  • Ne pas être propriétaire d’un logement
  • Ne pas être parent au deuxième degré avec le bailleur
  • Ne pas avoir une base imposable supérieure à 500 euros

De façon générale, les aides vont de 20 euros minumum à 300 euros minimum. Elles sont attribuées en fonction de la différence entre 30% des revenus du foyer et le montant du loyer. Pour savoir le montant et la fréquence des aides, vous pouvez solliciter un rendez-vous avec la mairie.