Search for content, post, videos

La fraude coûte 10 millions d’euros au métro de Barcelone

metro barcelone

La TMB (Transports Metropolitans de Barcelona) a perdu 13,5 millons d’euros en 2014, à cause des voyageurs sans billets. Le métro de Barcelone est le plus touché par le phènoméne, avec environ 10 millions d’euros de manque à gagner.

Selon une étude menée en 2014 par la TMB et publiée cette semaine, environ 4,02 % des voyageurs sont en situation de fraude, le chiffre le plus haut de ses 5 dernières années (3,52% en 2013).

Les stations qui comptent le plus grand nombre de fraudeurs sont Trinitat Vella (L1) avec entre 25% et 55% des voyageurs passant sans tickets selon les entrées de la bouche de métro. D’autres stations enregistrent des niveaux de fraude élevés comme Baró de Viver, Ard de  Triomf, Santa Eulàlia, Liceu et Sagrada Família où entre 25 et 40 % des personnes entrent sans payer.

Ces chiffres ont provoqué des tensions au conseil municipal de Barcelone. L’étude de 2014 correspondant au mandat de l’ancien maire de centre-droit Xavier Trias. Cependant le leader municipal du Partido Popular Alberto Fernández en profite pour accuser Ada Colau de laxisme envers les fraudeurs pour avoir dit que les fraudeurs le faisait par necessitè. Le responsable du PP rappelle que la Mairie de Barcelone injecte 10 millons d’euros ans des programmes sociaux d’aide aux voyageurs disposant de peu de resources.