Search for content, post, videos

Le parti Ciutadans renonce à ses privilèges

ines arrimadas

ines arrimadasInès Arrimadas, la candidate centriste de Ciutadans, est arrivée en seconde position lors des élections catalanes du 27 septembre dernier. Une place qui offre des privilèges qu’elle a préféré refuser.

Avec 25 députés élus, Ciutadans fait une percée historique en Catalogne, devenant la principale force d’opposition au parlement régional. Le statut d’autonomie de Catalogne stipule que le parti arrivé second devient l’opposition officielle. Ines Arrimadas tête de liste de Ciutadans devient donc, de fait, chef de l’opposition, un poste qui offre un complément salarial, un assistant, une voiture de fonction et un chauffeur.  Inès Arrimadas ne souhaite pas bénéficier de ces privilèges qu’elle refuse en bloc. Cependant il est à noter que son prédécesseur, le chef de la gauche indépendantiste Oriol Junqueras (ERC) avait lui aussi refusé ces avantages. Un contraste à l’heure où les scandales de corruption explosent de part et d’autre de l’échiquier politique.