Search for content, post, videos

Les meilleurs parcs de Barcelone

barcelone

S’évader le temps d’un après-midi dans les plus beaux parcs de Barcelone, à Equinox aussi on est pour. Voici une liste de nos 8 parcs préférés.

Le plus royal : les jardins de Pedralbes

Autour du Palais, de style italien du XIXe siècle, les jardins de Pedralbes sont en accès libre. Le Palau ne se visite pas mais on peut gratuitement profiter d’une jolie fontaine, pensée par Gaudi lui-même, et se promener jusqu’au bassin. Il est aussi possible de visiter la Finca Guell, ou pavellons Guell, pavillons construits par Gaudi (visite guidée seulement sur réservation, le week-end : 6 euros), et le Reial Monestir de Pedralbes (7 euros), fondé en 1327 et qui a gardé son architecture gothique typiquement catalane.

Métro : Palau-Reial

Le plus urbain : Ciutadella

L’un des plus grands parcs de la ville, la Ciutadella a été créée pour l’Exposition universelle de 1888. Il s’étend de la Villa olimipica au quartier du Born abritant ainsi l’Arc de Triomphe, version catalane, une cascade monumentale, le musée zoologique, un jardin d’enfants avec ludothèque, un zoo (19,90 euros) et un petit lac. Mais le plus grand plaisir reste de se balader dans les allées à regarder tour à tour les amoureux sur la pelouse, la bande de copains faire de la musique ou les pin-ups en train de bronzer.

Métro : Arc-de-Triomf

Le plus casse-tête : le parc du labyrinthe d’Horta

C’est le plus vieux parc de la ville. Depuis 1802, les rois y organisent des réceptions grandioses. Décor pour le film Le Parfum, sorti en 2006, il a gardé son charme d’antan. Il s’étale sur 9 hectares, et il y a de quoi se perdre ! Surtout dans son labyrinthe à quatre entrées où les plus méthodiques auront la chance de trouver la statut d’Eros, dieu de l’amour, au centre du terrain de jeu. 2,23 euros, mais gratuit les mercredis et dimanches.

Métro : Mundet

Le plus diversifié : Montjuïc

Centre névralgique des Jeux Olympiques de 1992, Montjuïc (ou littéralement « la montagne des juifs ») est composée de plusieurs aires de promenades : le parc del Migdia, le jardin botanique, la place de l’Europe et le château d’eau, … Autant d’endroits où se balader, tout en profitant des nombreuses autres activités. Différents musées ou espaces culturels y trouvent leur place : entre autres, le musée national d’Art de Catalogne, le Musée archéologique, un village espagnol reconstitué, et la Fondation Miró.

Métro : depuis Paral-lel, prendre le funiculaire (cout d’un ticket de métro ou inclus dans les abonnements).

Le plus naturel : le parc de Collserola

Derrière la montagne de Tibidado, ce parc s’étend sur 8 000 hectares de nature protégée, ce qui en fait le plus grand parc de la ville. Avec le temps, et les politiques d’aménagement de la ville, il est devenu un véritable espace de loisirs et de découverte de la nature. Le parc de Collserola dispose de sentiers balisés, d’aires de loisirs et de miradors, offrant une vue imprenable sur la ville. Des sources, comme celle de la Budellera, coulent en son sein. Possibilité d’aller encore plus haut : la Tour de Collserola surplombe la nature avec ses 288 mètres et permet encore une fois d’admirer la plaine barcelonaise. Et tant qu’on est sur le Tibidado, autant profité du parc d’attraction, et de l’église du Sacré-Coeur. .

Bus : 118 et 128

Le plus antique : les jardins de Laribal et du Théâtre grec

Connu pour son théâtre en forme d’amphithéâtre complètement intégré dans la montagne, ces jardins ont été conçus pour l’Exposition universelle de 1929 sur la carrière de Montjuic – qui a permis la construction de nombreux bâtiments dans la capitale catalane. Il arbore aussi une pergola, un belvédère et plusieurs bassins, et constitue le véritable paradis grec. Si ce n’est avec une touche locale en plus : une grande maison de type catalane. Ce coin de verdure offre encore une fois une vue sur la ville de Barcelone.

Métro : Espanya

Le plus déjanté : le parc Güell

Incontournable de toutes venues à Barcelone, le parc Güell regroupe plusieurs œuvres de Gaudi, l’architecte emblématique de la ville. En crapahutant (parce que ça monte sec!), on découvre une forêt de 86 colonnes doriques, une balustrade-banquette en pierre et béton, des pavillons dotés de cheminées en forme de champignons et bien d’autres productions de génie. Entrée : 8 euros, mais une partie du parc est en accès libre.

Métro : Lesseps

Le plus exotique : les jardins de Mossen Costa i Llobera

Du nom du poète majorquin Miquel Mossen Costa i Llobera, ces jardins, situés sur Montjuïc, constituent une pause détente dans l’agitation urbaine de Barcelone. Méconnus, ils dénotent aussi des autres parcs plus touristiques de la montagne. Et c’est le plus exotique de la ville. Spécialisé dans la flore désertique ou subdésertique, le parc arbore une large collection de cactus (800 en tout!). Des plantes plus européennes y vivent aussi, notamment certaines typiques de hautes montagnes. Joli point de vue sur la mer et le port.

Métro : Paral-lel