Search for content, post, videos

Perquisition au domicile de l’ancien président Jordi Pujol

Jordi Pujol président catalogne

Nouveau coup dur pour indépendantisme en catalogne : la police espagnole a perquisitionné ce matin l’appartement barcelonais de l’ancien président de Catalogne Jordi Pujol dans le cadre d’une opération menée par l’Unité de Délinquance Economique et Fiscale (UDEF) contre la famille. 

Photo d’archives de la famille Pujol

pujol indépendantisme catalogne

Le juge José de la Mata, accompagné par plusieurs dizaines d’agents de la police nationale, est arrivé ce matin vers 8h au domicile de Jordi Pujol et de son épouse Marta Ferrusola. L’ancien président de la Generalitat (1980-2003) et sa femme, qui n’ont pas été arrêtés, ont quitté les lieux vers 10h30, sous le regard de nombreux journalistes dépêchés sur place.

Selon plusieurs médias locaux, la police s’est exclusivement intéressée à la chambre du fils de l’ancien président, Jordi Pujol Ferrusola, actuellement en convalescence suite à une opération chirurgicale et temporairement hébergé par ses parents. Au total, 14 perquisitions ont été menées ce matin, dont deux à Madrid, dans différentes entreprises ou logements liés à trois des sept enfants de Jordi Pujol. Toutes ont été ordonnées dans le cadres de l’enquête menée par l’Audience Nationale et visant à découvrir l’origine de la fortune de la famille, soupçonnée de divers délits fiscaux. Au total, environ 200 policiers ont participé aux perquisitions de la matinée.

L’opération intervient moins d’une semaine après les perquisitions menées dans différents sièges liés à CDC, parti de Jordi Pujol , un des pères de l’indépendantisme en Catalogne et de l’actuel président Artur Mas, et l’arrestation de l’actuel trésorier du parti Andreu Viloca dans le cadre de l’enquête sur un présumé financement illégal. Les deux affaires ne sont toutefois pas liées.