Search for content, post, videos

Attaques Paris – Une minute de silence à Barcelone

terrorismo terrorisme barcelone pour paris attaque

En soutien au peuple français suite à la tragique nuit qu’elle a vécue hier, le président de la Catalogne Artur Mas et la maire de Barcelone Ada Colau ont convoqué une minute de silence ce samedi 14 novembre à 12h sur la place Sant Jaume. 

Photos : Cathy Dogon © Equinox Radio

La majorité des personnalités politiques de Catalogne étaient présentes pour exprimer leur soutien à la France, pays ami, et à l’ensemble du peuple français aujourd’hui en deuil. Les Barcelonais sont également venus nombreux. Face à la mairie, tous ont observé une minute de silence à 12h.

terrorismo terrorisme barcelone pour paris attaque

Les politiques de tous bords, en ligne face à la mairie de Barcelone pour manifester leur soutien à Paris.

carme forcadell artur mas ada colau terrorismo terrorisme barcelone pour paris attaque

Artur Mas, Président de la Generalitat de Catalogne, avec à sa gauche, Carme Forcadell, Présidente du Parlement, et à sa droite, le Consul général de France Edouard Beslay.

terrorismo terrorisme barcelone pour paris attaque

« Pour la paix, et contre le terrorisme » brandi pendant le silence.

carme forcadell artur mas ada colau terrorismo terrorisme barcelone pour paris attaque

Journalistes catalans et internationaux retransmettent l’évènement.

Capture d’écran 2015-11-14 à 12.41.20

Edouard Beslay, Consul général de France à Barcelone, était présent lors de la minute de silence.

ada colau terrorismo terrorisme barcelone pour paris attaque

Ada Colau, maire de Barcelone, est à l’origine de l’appel au rassemblement. Elle a ensuite été à la rencontre des gens pour écouter leurs réactions.

carme forcadell

Carme Forcadell, présidente du Parlement, à l’écoute du Consul de France.

tawakkol karman nobel barcelone pour paris attaque

Tawakkol Karman, prix Nobel de la Paix, a tenu à défendre un Islam pacifique, clamant que l’Etat islamique « ne représentait pas les musulmans ». Elle a également expliqué que le terrorisme et la dictature allaient toujours de paire, avant de s’interroger sur la rapidité à laquelle ISIS était devenue une organisation si puissante en si peu de temps : « il y a des services de renseignement étrangers derrière, dans l’unique but de soutenir la dictature et d’apporter le chaos dans notre monde ».

Ecoutez Tawakkol Karman à Barcelone (en anglais)