Search for content, post, videos

2015 : l’année de la COP21 et des records de températures

COP21 année la plus chaude

A quelques jours de la COP21, l’Organisation Météorologique Mondiale a dévoilé ses études sur l’année 2015. Bouleversements climatiques liés à un fort phénomène Niño, mais aussi un nouveau taux de CO2 atteint, une chaleur exceptionnelle en octobre… De quoi inciter les militants environnementaux à marcher ce week-end dans toutes les parties du globe, et à Barcelone.

L’année 2015 serait la plus chaude de tous les temps. C’est ce qu’annonce l’OMM : l’Organisation Météorologique Mondial dans son bilan d’analyse de la période janvier-octobre. Un degré Celsus de plus s’observerait par rapport à l’ère pré-industrielle. Une situation due à un fort épisode « Niño » cet automne, ainsi qu’au réchauffement climatique causé par les activités humaines.

La COP21 et le réchauffement de la planète

Mais qu’est ce que le Niño ? Ce phénomène climatique tient son nom de l’époque à laquelle il surgit : l' »enfant », en espagnol, atteint son apogée aux alentours de Noël. Les pêcheurs péruviens sont à l’origine de ce nom attribué initialement à un courant marin froid. Rien de nouveau : El Niño a été découvert au début du XXe siècle par le Britannique Gilbert Walker, qui avait en plus mis en évidence son lien avec l’oscillation australe. Il provoque des bouleversements sur une grande partie de la planète, avec l’installation de sécheresses, des précipitations abondantes avec des températures plus basses qu’à l’habitude, et de la douceur sur d’autres régions. En Europe et en France, El Niño se traduit par une douceur et une sécheresse automnales et un hiver doux. Cette année, le phénomène a été annoncé comme deux fois plus puissant que celui que l’on a connu en 1998.

« L’épisode El Niño ne cesse de gagner en intensité », explique Michel Jarraud, secrétaire générale de l’OMM. « Ce phénomène influe sur les régimes météorologiques dans de nombreuses régions du monde, et explique la chaleur exceptionnelle que nous avons connue en octobre. Il devrait continuer de réchauffer la planète jusqu’en 2016 ».  Et au spécialiste de continuer sur d’autres changements qui ont été analysés « Pour la première fois, la teneur de l’atmosphère en CO2 a franchi la barre des 400 parties par million (ppm) en moyenne mondiale. »

Marche pour le climat à Barcelone

Ces annonces anticipées interviennent à quelques jours du début de la COP21. Elle devrait précipiter les gouvernements à prendre des mesures pour protéger l’environnement. Pendant ce temps, 57 manifestations pour une prise de conscience écologique ont lieu à travers le monde ce week-end.

A Barcelone, la Marche pour le Climat est organisée par le Mouvement pour la Justice Climatique et de l’association 350.org. Elle aura lieu ce dimanche 29 novembre, à 11h30 Plaça de la Catedral.

Equinox a interviewé son organisatrice, Ghislaine Guiran:

Manifestation virtuelle pour les Français

Par compassion pour nos compatriotes qui ne peuvent pas manifester, avec les mesures de sécurité employées ce temps-ci, une initiative a vu le jour sur Internet : March4me propose de mettre en relation une paire de militant, l’un en France, l’autre ailleurs dans le monde.

« En réaction aux attentats tragiques de Paris, un grand nombre de manifestations de la société civile autour de la COP21 ont été interdites en France. Mais partout ailleurs dans le monde, la mobilisation pour le climat s’intensifie. (…) Alors, si vous ne pouvez pas faire entendre votre voix chez vous, faites-la résonner ailleurs dans le monde. Des marcheur-euses de tous pays peuvent porter votre message en votre nom. »

Une jolie façon d’être solidaire à Barcelone.