Search for content, post, videos

Pourquoi le Front National ne remporte-t-il jamais une élection ?

Malgré des scores historiques, le Front National ne gagne jamais d’élections. Il ne parvient jamais à avoir une majorité de votants. Analyse.

Un parti divisé

Quoi que l’on en dise, l’image du patriarche Jean-Marie Le Pen reste une référence chez un grand nombre de militant du FN.

Comme le dit dans son livre Les droites extrêmes en Europe l’historien Nicolas Lebourg, spécialiste du Front National: « Après la querelle des anciens acquis à Jean-Marie Le Pen et des modernes proches de Marine Le Pen, on observe des tensions entre les nouvelles vagues d’adhésions frontistes. » Souvent, le parti doit faire un grand écart lorsqu’un cadre débarque des Républicains et est directement placé en position éligible sur les listes. Parmi les militants prolétaires anti-caste, il est compliqué d’accueillir  des cadres supérieurs venant du parti de Nicolas Sarkozy.

Nicolas Lebourg explique encore : « Le FN a longtemps été un parti d’intégration sociale pour les classes moyennes inférieures et les classes populaires. Avant, avec le petit nombre de militants et d’élus, on les rétribuait symboliquement par un grand nombre de postes internes (secrétaire départemental, responsable de secteur, etc.). Si ce capital social n’a plus de sens, c’est toute l’organisation qui est menacée »

Une image qui fait peur

Toucher l’électorat bourgeois reste toujours compliqué pour le Front National, à cause de la mauvaise image que le parti véhicule. En octobre, un sondage Ifop rapportait que 67 % des Français qualifiaient Marine Le Pen de “sectaire”.

Selon Opinion d’Harris Interactive, 67% des Français pensent également que l’arrivée du FN au pouvoir régional donnerait une mauvaise image de la région.

Le boomerang du « premier parti de France »

A chaque premier tour d’élections, le Front National devient le premier parti de France. Au final de l’élection, le FN n’arrive jamais à gagner un département ou une région, que ce soit en triangulaire ou en duel. Du coup, beaucoup d’observateurs analysent ce soir que c’est « plié » pour le second tour de la présidentielle en 2017. Le candidat de gauche ou de droite qui arrivera au second tour face à Marine Le Pen gagnera automatiquement la présidentielle.

Aller plus loin

L’ouvrage Les Droites Extrêmes en Europe de Jean-Yves Camus et Nicolas Lebourg est publié aux éditions du Seuil.