Search for content, post, videos

Des contrôles au Perthus jusqu’au 26 février

frontière-france-espagne

Les contrôles à la frontière entre la France et l’Espagne, réalisés depuis le 13 novembre 2015 au niveau du Perthus, sont prolongés jusqu’au 26 février 2016. 

Dans le cadre de la COP 21 qui se tenait à Paris, la frontière entre la France et l’Espagne avait été réinstaurée le 13 novembre 2015, afin de limiter les menaces terroristes. Les contrôles à la frontière devaient s’arrêter le 13 décembre 2015, mais ils sont en réalité prolongés jusqu’en février 2016.

Cette décision a été prise lundi 14 décembre par les autorités françaises et espagnoles au Perthus, afin de renforcer la sécurité. Ainsi, les filtrages se prolongent sur l’axe A9-AP7, mais aussi à Prats de Mollo, Puigcerdà et Cerbère. La PAF – Polices aux frontières – des Pyrénées-Orientales indique que cette mesure est valable du 14 décembre 2015 au 26 février 2016.

Les précautions à prendre

Les citoyens de l’espace Schengen doivent présenter une pièce d’identité et les ressortissants étrangers un justificatif réglementaire, comme un visa. La sous-préfecture de Céret rappelle qu’il est impératif de passer la frontière avec une pièce d’identité, même pour les enfants, afin de pouvoir être identifié en cas de contrôle. Un livret de famille n’est pas valable.

Des contrôles aléatoires

Cette nouvelle mesure prévoit des « contrôles renforcés et aléatoires dans les deux sens » a indiqué la PAF. Des contrôles moins importants que durant la COP 21 et qui devraient avoir peu d’impact sur la circulation. Par exemple, le 17 novembre dernier, plusieurs médias faisaient l’état des lieux de plusieurs kilomètres de bouchons au niveau du Perthus. Une situation qui ne devrait pas se reproduire selon la PAF.