Le Front National contre l’indépendantisme catalan

Louis Aliot, député européen et compagnon de Marine Le Pen, positionne le Front National contre l’indépendance de la Catalogne en posant des questions sans équivoque au Parlement européen. Il demande également à l’Union européenne de clarifier sa position. 

C’est une information relevée par notre confrère Bernat Ferrer, journaliste au quotidien catalan El Món. Le député européen Louis Aliot jette un pavé dans la mare au Parlement européen. Au lendemain de l’élection du nouveau président indépendantiste de Catalogne, Carles Puigdemont, le député du Front National a ainsi posé deux questions au Parlement européen, lui demandant s’il comptait appuyer le gouvernement espagnol dans son désir de maintenir l’unité de l’Espagne ou si au contraire, l’Union européenne allait ouvrir un dialogue avec les indépendantistes catalans. Louis Aliot demande également si une déclaration unilatérale d’indépendance (DUI) de la Catalogne signifierait pour le nouvel Etat une sortie immédiate de l’Union européenne.

Dans ces questions écrites, Louis Aliot argumente qu’avec l’investiture d’un nouveau président indépendantiste en Catalogne s’ouvre une grande période d’instabilité politique en Espagne. Le parlementaire FN pense que les forces démocratiques en faveur de la Constitution doivent se rassembler contre les séparatistes extrémistes, qu’il estime minoritaires en Catalogne.

Un processus illégitime

Contacté par Equinox Radio, le député européen a déclaré que la Catalogne s’engageait sur un terrain “dangereux dans le contexte économique actuel de l’Espagne et de l’Europe”. Louis Aliot remet également en question la légitimité du processus indépendantiste engagé par le nouveau parlement régional : « les indépendantistes ont gagné les élections du 27 septembre dernier, mais ils étaient minoritaires en voix; on ne peut pas s’engager dans un tel processus quand on est à 50-50, s’ils avaient eu 80%, d’accord, mais ce n’est pas le cas »

Pour ce cadre du Front National, la France participe au budget européen et l’Espagne bénéficie de fonds européen, ses questions sont donc légitimes.

Louis Aliot, également conseiller municipal et président du groupe d’opposition à Perpignan, est particulièrement concerné par la question : « il faut dire qu’ici, j’ai 2 ou 3% d’indépendantistes qui se servent de tout cela pour dire qu’il y aura bientôt un Etat indépendant ! »

 

 

Rédac Equinox Radio Barcelone

Rédaction d’Equinox, média français de Barcelone.
Avec son équipe de journalistes basés au cœur de la capitale catalane, Equinox couvre toute l’actualité de la ville, des dernières expositions aux meilleurs bons plans en passant par un décryptage de l’information locale.