Search for content, post, videos

Deux nouveaux cas de Zika en Catalogne

epidemie virus zika

Le nombre de personnes infectées par le virus Zika s’élève donc à quatre en Catalogne et à six sur l’ensemble du territoire espagnol.

Le ministère de la Santé catalan a confirmé hier deux nouveaux cas de personnes infectées mais a tenu a rappelé que le risque de contagion demeurait « extrêmement bas ». Comme les deux cas précédents, ces patients ont contracté la maladie alors qu’ils étaient en voyage en Amérique latine, où l’épidémie se propage rapidement. Selon le conseiller catalan à la Santé, Toni Comín, « tous les patients suivent l’évolution prévue ».

Le gouvernement catalan prépare actuellement un protocole spécifique avec des recommandations pour les femmes enceintes. Une circulaire a également été transmise à l’ensemble des centres sanitaires de la région pour que tout cas suspect de Zika soit immédiatement rapporté à l’Agence de Santé Publique de Catalogne (ASPCAT). Les professionnels de la santé ont reçu le mois dernier un protocole permettant de détecter et traiter les patients affectés par le virus.

Pas de risque de santé publique

Toni Comín a par ailleurs tenu à faire un appel au calme. Il a notamment insisté sur le fait qu’il n’y avait « aucun risque pour la santé publique ». Le conseiller à la Santé catalan affirme qu’il n’y a « aucun risque d’épidémie en Catalogne, mais cela ne veut pas dire que quelques cas sporadiques d’importation du virus ne surgissent pas ».

Si, dans la plupart des cas, le virus Zika n’est pas mortel, il peut mener à des malformations congénitales lorsqu’il est contracté par des femmes enceintes. Au Brésil, il serait à l’origine de plusieurs milliers de cas de malformations néonatales.L’Organisation Mondiale de la Santé a déclaré cette semaine que la lutte contre le Zika constituait une « urgence de santé publique de portée mondiale ».