Search for content, post, videos

Barcelone, ville la plus chère d’Espagne pour se garer

stationnement-barcelone

Selon une étude de l’OCU, Barcelone est la ville la plus chère d’Espagne pour stationner, devant San Sebastian et Madrid. 

L’Organisation des Consommateurs et Usagers (OCU) vient de publier le résultat d’une étude sur le coût du stationnement en Espagne. L’étude a été réalisée dans 52 villes du pays, soit dans toutes les capitales de province, ainsi qu’à Carthagène, Gijón, Vigo, Ceuta et Melilla. Il en ressort que la ville la plus chère pour se garer est Barcelone. En deuxième position on retrouve San Sebastian, puis en troisième Madrid.

L’étude prend en compte les différentes places de stationnement dans les rues. Elle révèle que le tarif à l’heure change selon les communes. En moyenne en Espagne, deux heures de stationnement coûtent 1,50 euros. Mais à Barcelone, deux heures peuvent coûter jusqu’à 6 euros, à San Sebastian jusqu’à 5,35 euros et à Madrid 4,70 euros. Les villes les moins chères d’Espagne sont Zamora, avec 0,60 euros pour deux heures, puis Ceuta avec 0,95 euros et Jaén avec 1,05 euros.

Une inégalité pour les résidents

Pour comprendre ces tarifs, l’OCU s’est renseignée auprès des mairies des villes. Ces dernières expliquent que faire payer le stationnement encourage les habitants à utiliser les transports en commun, ce qui limite la pollution à long terme. Mais elles reconnaissent également qu’il s’agit d’une source de revenus pour elles.

L’étude révèle que garer son véhicule sur une place de stationnement à Barcelone coûte aussi cher que de le garer dans un parking surveillé et sans limitation de temps. De plus, ces tarifs représentent des frais importants pour les riverains, qui n’ont même pas de place réservée. Une seule ville en Espagne ne fait pas payer les résidents dans leur quartier : Castellón. Avec cette étude, l’OCU demande aux municipalités espagnoles de mettre en place un statut sans limite de temps réservé aux riverains.