Search for content, post, videos

Création d’emplois et bénéfices en hausse pour Zara

zara amancio ortega

Le groupe Inditex a présenté cette semaine ses résultats 2015 : un chiffre d’affaires de 20,9 milliards d’euros (+15,4%) et un bénéfice net de 2,8 milliards (+15%). Le groupe a également annoncé avoir créé 15 800 emplois dans le monde, dont un peu plus de 4 000 en Espagne.

Inditex (Zara, Massimo Duti, Bershka, Oysho et autres) confirme donc son excellente santé financière. Forte de ses 7 013 boutiques réparties dans 88 pays, la firme espagnole a encore amélioré sa rentabilité en 2015. La marque Zara, qui représente 65% du chiffre d’affaires du groupe, a connu une forte croissance en 2015 (+17,5% de CA), après un relatif ralentissement en 2014 (+7%). Oysho et Massimo Duti sont les marques qui croissent le moins rapidement (respectivement +8,7% et +6% en 2015).

L’année dernière, le groupe a ouvert 330 boutiques, pour un investissement total de 1,5 milliard d’euros. S’il poursuit son implantation de points de vente physiques, il mise également sur le numérique. La part des ventes sur Internet augmente mais les responsables d’Inditex précisent qu’un tiers des Internautes demandent leur livraison en boutique, preuve de la complémentarité des deux canaux de distribution.

Création d’emplois

Dans une Espagne en crise, l’annonce la plus reprise par les médias locaux lors de cette présentation est sans doute celle des créations d’emplois. Inditex affirme avoir créé 15 800 postes en 2015, dont 4 120 en Espagne. Le groupe compte aujourd’hui plus de 150 000 salariés, d’une moyenne d’âge de 28 ans et dont 77% sont des femmes.

Souvent critiquée pour proposer des salaires très bas (720 euros nets en moyenne pour un vendeur à 40 heures par semaine en Espagne) alors que le groupe affiche des bénéfices records et que son fondateur Amancio Ortega est l’un des hommes les plus riches du monde, l’entreprise affirme qu’elle versera cette année une prime de 500 euros à tous ses employés.