Search for content, post, videos

Faible parité entre les hommes et les femmes dans les mairies catalanes

parité-barcelone

Selon une enquête de Municat, en Catalogne, les mairies représentent l’institution ayant la plus faible parité entre les hommes et les femmes.

La Chambre du Commerce de Barcelone vient de sortir une enquête sur l’égalité des genres en Catalogne, avec des résultats datant de 2015. Il en résulte que les femmes occupent moins des postes de direction ou des carrières politiques que les hommes. Un point qui a été confirmé par les données de Municat publiées en mars 2016. Dans le domaine municipal, les femmes représentent particulièrement un faible pourcentage : il existe que 179 femmes maires sur les 948 municipalités de la région. Il y a donc seulement 18,9% de femmes maires sur l’ensemble de la Catalogne.

Les provinces ayant le plus de femmes maires sont Garraf et Barcelone. Plus précisément, à Garraf, cinq municipalités sur six sont dirigées par des femmes. À Barcelone, quatre mairies sur cinq ont des femmes maires. La maire actuelle de Barcelone Ada Colau – élue le 13 juin 2015 – représente la première femme maire de toute l’histoire de la capitale catalane. Mais le constat n’est pas le même dans d’autres zones de la Catalogne. Par exemple, les provinces de la Cerdanya et del Pla de l’Estany n’ont aucune femme maire.

Plus de femmes au Parlement de Catalogne

D’autres institutions catalanes sont de meilleurs modèles de parité entre les hommes et les femmes. L’institution avec la plus forte présence féminine reste le Parlement de Catalogne avec 42% de députés femmes, soit presque la moitié des élus. Sur toute la législature 2015-2019, on retrouve 3.194 conseillères. Elles représentent un total de 35,2%.

En Espagne, la parité n’est pas encore parfaite. Au Congrès espagnol, il y a 138 femmes sur les 350 députés, soit 39,4%. Au Sénat, il y a 39,1% de femmes (104 sénatrices).