Search for content, post, videos

Nouveau record de tournages à Barcelone

En 2015, Barcelone a accueilli plus de 3.300 productions audiovisuelles, un nouveau record pour la ville.

3.311 tournages nationaux et internationaux se sont déroulés à Barcelone au cours de l’année 2015, selon l’Institut de la Culture de Barcelone (Icub). Un chiffre qui représente une augmentation de 7,8% par rapport à l’année 2014. Sur les 3.311 tournages, 945 ont demandé les services du bureau de coordination et de gestion des tournages de la ville Barcelona Film Comission, pour demander des conseils et autorisations pour tourner sur la voie publique. Les 2.366 productions restantes ont traité directement avec des gérants d’espaces de la ville.

Parmi ces nombreux tournages, 33 étaient des longs-métrages de fiction, 4 des longs-métrages au format mini série, 11 des longs-métrages documentaires, 255 des reportages et documentaires et 490 des courts-métrages ou exercices académiques.

Barcelone, un décor séduisant

Au vu du nombre et de la variété des productions, on peut dire que Barcelone attire et inspire. Un point confirmé par des professionnels du secteur. Le producteur et réalisteur français Martin Samper explique que Barcelone « est une ville plutôt attractive du fait de la diversité de son architecture. On peut y trouver aussi bien des bâtiments hyper modernes (à Poblenou par exemple), d’autres datant de la fin du 19e début 20e (dans l’Eixample). »

Kamel Gondry, réalisateur de clips installé à Barcelone, confirme également cet aspect : « La destination plaît à beaucoup de productions, parce que l’on retrouve plusieurs environnements dans un seul endroit. Barcelone est une ville tellement riche, on peut être dans le désert ou à la montagne rapidement, en pleine ville moderne au Forum, ou encore dans une Barcelone authentique dans le Born ou Gotico. Des décors naturels et une météo rassurante font partie des atouts de la ville. »

Certains endroits de Barcelone sont particulièrement demandés pour les tournages. Par exemple, le district de Ciutat Vella séduit, puisque 828 permis ont été demandés en 2015. Les plages de la zone de Sant Martí ont suscité un grand intérêt, avec 793 demandes. En troisième position, on retrouve l’Eixample (492), puis Sants-Montjuïc (424).

tournage-barcelona

Des conditions de tournage favorables

Outre son décor attractif, Barcelone possède d’autres atouts. En ce qui concerne les tournages d’entreprises étrangères, Martin Samper pense que « les coûts de location de matériel et des équipes sont très certainement en-dessous de ceux des pays comme la France, l’Allemagne ou l’Angleterre. » Même constat dans le domaine des clips, « les coûts sont intéressants aussi pour la location d’endroits, la main d’oeuvre ou les logements pour les équipes » selon Kamel Gondry. L’aéroport international est également un bon point pour ramener les équipes.

Malgré ces aspects positifs, le nombre de longs-métrages est en baisse à Barcelone : seuls 58 films ont été tournés en 2015, contre 62 en 2014. Mais ils ont diminué dans toute l’Espagne explique Martin Samper : « Le problème de l’Espagne (et donc de Barcelone) est que le pays offre moins d’avantages fiscaux que les autres pays européens. »

Au cours de ces dernières années, plusieurs films incontournables ont été tournés dans la capitale catalane, comme Vicky Cristina Barcelona de Woody Allen, Biutiful d’Alejandro González Iñárritu, Red Lights de Rodrigo Cortés ou plus récemment A Monster calls de Juan Antonio Bayona, dont la sortie est prévue en octobre 2016.