Search for content, post, videos

Où taguer (légalement) à Barcelone ?

street art barcelone

Barcelone, ville mondialement réputée pour son street art avec des graffeurs venus du monde entier, a connu des années dorées où les murs étaient recouverts de dessins en tout genre. Cette époque est désormais révolue mais la ville a préservé plusieurs espaces.

Photo : Louise Tripon

Dans les années 90, Barcelone grouillait de graffitis. Grâce à la culture hip hop de cette époque, le graff est un moyen d’expression comme un autre où voyageurs amateurs comme professionnels laissent leur marque au détour d’une rue.

En 2006, le nouveau maire de Barcelone Jordi Hereu dénonce le nombre trop important de graffitis et de nouvelles règles s’imposent aux graffeurs contrevenants : travaux d’intérêt général, nettoyage des murs et amendes pouvant aller jusqu’à 1000€. Cette décision politique va considérablement réduire le nombre de peintures dans la ville mais ne va pas l’arrêter pour autant.

Bien au contraire, des artistes dont les dessins reviennent régulièrement dans différents quartiers se sont fait un nom et sont même devenus incontournables. Parmi eux, Konair, un Espagnol qui peint depuis ses 14 ans et a l’habitude de s’exprimer à travers un dessin qui revient très régulièrement : une glace avec quatre doigts. Btoy, une autre pointure du street art barcelonais, se plaît à retranscrire le visage de femmes dont de très célèbres comme Amy Winehouse.


Lire aussi : découverte du street art à Barcelone


Jean-Baptiste, manager du groupe Alive, et Mathias, son ami d’enfance, installés à Barcelone graffent depuis quelques années. Généralement, on retrouve les peintures dans les zones industrielles, sur des murs et des rideaux de fers de magasins. Eux préfèrent les surfaces lisses comme les plaques de verres d’abris de bus ou les compteurs électriques. Mathias nous explique que « des graffeurs peuvent être payés par des particuliers pour dessiner sur leur portails, leurs portes ou leurs murs ». Et Jean-Baptiste de répliquer « ici, il y a du niveau!».

Les espaces autorisés

graffiti barceloneCertains espaces publics autour de la ville sont réservés aux artistes urbains venus peindre légalement et sans peur de se faire attraper par la police ou de voir leur travail détruit. Cette initiative permet de maintenir et augmenter les graffitis de qualité et encourage les nouveaux talents à développer leur travail. Parmi ces lieux insolites, nous retrouvons Los jardines de les 3 Xemeneies ou encore à Sant Marti, un mur ayant la plus grande superficie pour graffer à Barcelone.

Pour pouvoir graffer dans ces lieux, les artistes locaux et internationaux peuvent s’enregistrer en ligne sur le site Internet www.murslliures.com où ils auront l’autorisation de peindre sur un mur bien précis, à une date donnée. Ces lieux, où la possibilité de réaliser des graffitis est continue et toujours changeante, offre à la ville une galerie de street art à ciel ouvert.

Dans quelles boutiques acheter du matériel ?

Montana Shop
Adresse: C/ Comerç 6, 08003 Barcelona
Metro L1 Arc de Triomf
Horaires: Ouvert du lundi au samedi de 10h à 21h

 

El Anden graffiti shop
Adresse: Calle Joaquin Costa, 1, 08001 Barcelona
Horaires: lundi à dimanche de 10h30 à 13h30 et de 17h à 20h30