Search for content, post, videos

Des milliers de demandes pour le nom de domaine .barcelona

barcelone

C’est officiel, le nom de domaine .barcelona est entré en fonction. Il est ouvert à tous et coûte 40 euros par an. 

Désormais, les sites Internet peuvent être hébergés sous le nom de domaine .barcelona. En effet, depuis le lundi 21 mars, il fonctionne pour les particuliers, entreprises et institutions qui avaient fait la demande lors de la première phase de réservation, qui a eu lieu entre le 12 janvier et le 20 mars. Ces demandeurs peuvent activer le nom de domaine, qui appartient à la mairie de Barcelone. L’ICANN – la société qui régule les noms de domaines – a approuvé .barcelona en 2014.

La Fondation puntCAT – chargée de traiter ces requêtes – a reçu 3 948 demandes : « Nous avons reçu des demandes de tout type. De musées, commerces, du secteur des taxis, des domaines de la mairie (…) mais les hôtels et les restaurants sont ceux qui ont le plus fait de demandes » explique la Fondation. Selon elle, les chiffres de cette première phase de réservation s’avèrent plutôt positifs. La Fondation précise que « les extensions ne s’activent pas de forme automatique. Pour les mettre en marche, les demandeurs doivent contacter les fournisseurs de domaines des entreprises autorisées. » 

« Un nom de domaine prestigieux »

Concrètement, pour obtenir le nom de domaine .barcelona durant cette première phase, il fallait que la marque ou le commerce ait un lien direct avec Barcelone, et le prix était de 100 euros par an. Depuis le 21 mars, l’inscription est ouverte à tous ceux qui remplissent les conditions (l’activité doit avoir un rapport avec Barcelone), expliquées en détails sur domini.barcelona. Le nom de domaine coûte actuellement 40 euros par an.

Opter pour .barcelona apporte une touche supplémentaire par rapport aux noms de domaines classiques. Dominique Chidaine, expert du référencement web à Barcelone, conseille ce nom de domaine aux entreprises « qui cherchent quelque chose de prestigieux » car « cela en jette plus que le .com ». La mairie de Barcelone prévoit que d’ici trois ans, 20.000 sites Internet utilisent cette extension.