Search for content, post, videos

La France, 2e investisseur étranger en Catalogne

barcelone-entreprise

Selon les chiffres de l’année 2015, la France représente le deuxième investisseur étranger en Catalogne, après les Pays-Bas.

Les investissements français en Catalogne ont atteint les 757,8 millions d’euros en 2015, selon les données de la Generalitat de Catalunya. Ce chiffre fait donc de la France le 2e investisseur étranger en Catalogne, derrière les Pays-Bas. Ce constat illustre le dynamisme des entreprises françaises sur le territoire catalan, un point confirmé par la Chambre de Commerce et d’Industrie française en EspagneVéronique Oberle – responsable conseil, approche marchés et implantation de la CCI – accompagne les entreprises françaises à s’implanter sur le territoire catalan. Elle explique que la Catalogne a toujours été « un partenaire privilégié en terme de commerce et d’échanges ».

Plusieurs raisons expliquent ce phénomène, « la proximité géographique et la forte présence des entreprises françaises en Catalogne ». Actuellement, sur les 1 500 entreprises françaises qui existent en Espagne, 800 sont installées sur le territoire catalan. Mais ces nombreux investissements sont aussi le résultat d’une « tendance naturelle depuis 2010 (…). Malgré la crise, les investissements français ont toujours continué ». Mais Véronique Oberle reconnait que l’année 2015 fut « un grand cru ».


Lire aussi l’article : La création d’entreprises en Catalogne a le vent en poupe


Une diversité des secteurs

L’an dernier, certains secteurs ont plus attiré les investissements que d’autres. L’industrie agroalimentaire est le premier secteur pour les investissements français. Les secteurs traditionnels comme l’automobile plaisent également, mais aussi les services aux entreprises, comme le service client et la logistique. La responsable de l’accompagnement aux entreprises de la CCI explique qu’il y a une « grande diversité ». L’accompagnement industriel reste également une caractéristique de la Catalogne.

L’investissement français est à la fois ancien, durable et multisectorel. Ces différents atouts permettent de maintenir les investissements sur le territoire catalan depuis 2010. De plus, ce dynamisme permet de créer des emplois sur le territoire. Selon Véronique Oberle, on peut pas encore s’avancer sur la dynamique de 2016. Mais à l’heure actuelle beaucoup d’entrepreneurs français sont intéressés par des investissements en Catalogne.