Search for content, post, videos

Autocollants des serruriers à Barcelone : attention aux arnaques

quartier de barcelone

Plus polluants visuellement qu’efficaces, les autocollants publicitaires des serruriers envahissent d’une manière sauvage les boites aux lettres et sonnettes des logements à Barcelone. Une tendance cependant en baisse due à des amendes de la mairie et quelques dérapages.

Les serruriers de Barcelone s’affichent moins sur les boites aux lettres, sonnettes, rideaux de fers et autres espaces publiques ou privés. La Mairie de Barcelone a noté une baisse de 8% des frais de nettoyage de ces petites étiquettes disgracieuses. Plusieurs raisons expliquent cette baisse. Tout d’abord, des amendes mises en place par la mairie pouvant aller de 120 à 3000 euros selon l’endroit où a été collé l’affichette. La mairie a également traqué les entreprises qui collaient leur publicité sur les façades d’édifices municipaux, le mobilier urbain, les monuments et même sur les feux de signalisation, empêchant quelque fois de voir les couleurs s’afficher.

Les serruriers eux-même commencent à se rendre compte de la mauvaise image que renvoit ce type de publicité et cessent de pratiquer l’affichage sauvage. L’association des serruriers d’Espagne va encore plus loin et demande aux consommateurs de ne pas appeler des numéros se trouvant sur ces autocollants. Des scandales d’arnaques ont en effet secoué la profession avec de faux serruriers. Certains de ces pseudo-professionnels font notamment partie de mafias et de bandes organisées. Ils n’hésitent pas à dupliquer les clés pour revenir par la suite cambrioler les logements de leurs victimes.

L’association des serruriers d’Espagne rappelle qu’avant de contacter un serrurier, il faut toujours connaître le nom de l’entreprise ainsi que son adresse et ne pas se contenter d’un numéro de téléphone trouvé sur un autocollant.