Search for content, post, videos

La Catalogne craint un afflux de Français suite à la pénalisation de la prostitution

prostituées la jonquere

Suite à l’adoption par le parlement français de la pénalisation des clients, les communes catalanes proches de la frontière hexagonale redoutent un afflux de Français attirés par un tourisme de prostitution. 

Les communes de l’Alt Empordà, zone frontalière avec la France, craignent que la nouvelle législation votée par l’Assemblée nationale française impliquant une pénalisation des clients ait pour conséquence une vague de tourisme de prostitution. Les édiles catalans craignent que La Jonquère et toute la zone devienne un paradis pour les amateurs de relations tarifées. La région est déjà impactée par les nombreux clubs existants, auquels s’ajoutent les prostituées qui stationnent sur les bords de routes et parkings, le tout donnant une piètre image de la Catalogne.

Un problème de santé et sécurité publique

Contrairement aux idées reçues, les habitants et les responsables politiques locaux regrettent cette situation. Ferran Roquer, le président de la communauté de communes de l’Alt Empordà, s’en explique dans le quotidien el diari de Girona : « des personnes sont dans des situations lamentables en exerçant ce métier de prostituée, et si la demande en provenance de France devient croissante, cela va poser de grands problèmes de santé et de sécurité publique ».

Une dizaine de maires catalans demandent plus de moyens pour lutter contre le fléau et exhortent le futur parlement espagnol à prendre les mêmes mesures restrictives que la France pour enrayer l’appel d’air de clients venant pratiquer un tourisme sexuel dans la région.