Search for content, post, videos

La France bat l’Espagne aux Jeux Olympiques

Si l’équipe d’Espagne a écrasé la France lors des quarts de finale de basket-ball, ce ne fut pas le cas dans le reste du tournoi olympique où la délégation française a largement dominé les Espagnols. Retour sur le palmarès.

Quand on est Français à Barcelone et que la France joue contre l’Espagne, le coeur est parfois partagé. Lors de cette dernière édition des Jeux Olympiques qui a pris fin hier soir à Rio de Janeiro, la France aura toutefois fait davantage vibrer ses supporters que la sélection ibérique.

Le grand clásico France-Espagne fut la rencontre de basket-ball lors des quarts de finale. La team espagnole menée par le joueur de la NBA Pau Gasol a laminé l’équipe française de Tony Parker, lui aussi joueur NBA, avec un 92 à 67. Mais cette rencontre est l’arbre qui cache la forêt : les Bleus remportent 42 médailles dont 10 d’or (se plaçant 7e dans le classement olympique), contre 17 médailles dont 7 d’or pour l’Espagne (14e mondial).

Le judo, l’équitation, la boxe, la voile et l’escrime ont rapporté l’or à la France tandis que l’Espagne a brillé en tennis, natation, athlétisme, badminton et canoë kayak.

Ces athlètes catalans qui ont fait gagner l’Espagne

L’esprit olympique n’aura pas empêché les prises de becs entre les indépendantistes catalans et le reste de l’Espagne. Quand un sportif catalan gagne une médaille d’or au sein de l’équipe espagnole, le camp séparatiste le fait remarquer haut et fort.

Une des passes d’armes majeure fut lors de la victoire de la médaille d’or par Mireia Belmonte en natation. La chaîne publique catalane TV3 a remplacé le drapeau espagnol par le catalan pour présenter la sportive, une initiative que la chaîne a réitéré par la suite et a été amplement critiquée par le reste de la presse espagnole.

Lors du suivi des J.O, la télévision catalane a souvent remplacé le drapeau espagnol par le catalan

 

En plus de Mireia Belmonte en natation, les Catalans ont aussi brillé en finale de basket féminin en remportant la médaille d’argent. Près de la moitié de cette équipe est catalane, dont la capitaine Laia Palau.

La Catalogne est la communauté autonome qui a qualifié le plus grand nombres de joueurs au sein de la sélection espagnole. Sur 305 joueurs au total, 81 venaient de Catalogne, dont la majorité de Barcelone, 36 de Madrid, 24 d’Andalousie, 24 de la communauté de Valence et 21 du Pays Basque. Les autres joueurs provenaient à presque égale proportion des autres régions d’Espagne.