Search for content, post, videos

Une Diada pour tous

carles puigdemont president de la catalogne

Pour la première fois, cette année je participerai à la Diada en tant que Président de la Generalitat de Catalogne. Je le ferai avec joie, dans la mesure où je ne conçois un plus grand honneur pour un président que de présider la fête nationale de son pays. Le moment politique que nous vivons fera certainement de cette Diada une journée spéciale et je suis persuadé que la communauté française en Catalogne, très active et intégrée, se l’approprie également. La France nous est très proche, mais pas seulement pour des raisons géographiques : les liens qui nous unissent sont si nombreux et si forts qu’un article ne suffit pas à les résumer.

Je l’affirme en toute connaissance de cause et par expérience. Depuis ma prise de fonction au mois de janvier, j’ai pu me rapprocher de la réalité française à maintes reprises, que ce soit au niveau politique, économique, culturel ou sportif. Le 24 juin dernier, le stade du FC Barcelone a accueilli la finale du Top 14 de rugby, un des sports nationaux en France et qui est très populaire en pays occitan. Près de 100.000 Français se sont déplacés à Barcelone pour suivre la rencontre entre Toulon et le Racing 92. J’ai eu l’honneur de pouvoir y assister afin de les accueillir et je tiens à réitérer, comme je l’ai déjà dit ce jour-là, que j’ai été ravi de constater le civisme et l’excellent esprit sportif dont ont fait preuve les supporters des deux équipes. Ce comportement exemplaire ne se retrouve pas toujours lors d’autres événements sportifs et c’est pour cela qu’il faut le mettre en valeur et en remercier les participants.

Mais au cours des derniers mois, nous avons également vécu des épisodes terrifiants qui ont particulièrement touché la communauté française qui vit en Catalogne. Je pense avec consternation aux attentats terroristes qui ont eu lieu en France et qui avaient pour objectif la vie de très nombreuses personnes. Le Gouvernement de la Catalogne est et restera toujours aux côtés du peuple français et de ses institutions face à la terreur, quelle que soit son origine. Le terrorisme n’a pas de frontières et c’est pour cela que tous les pays européens doivent poursuivre la coopération policière et douanière qui est déjà en cours de développement. C’est en nous maintenant unis que nous vaincrons et que le terrorisme sera inévitablement vaincu.

Avant de conclure, je tiens à souhaiter aux Français qui habitent en Catalogne, ainsi qu’à leur famille et à leurs amis, une excellente Diada. La fête nationale de la Catalogne est un exemple bien connu de civisme, d’inclusion et de fraternité entre tous les Catalans, indépendamment de leur lieu de naissance, de leur langue et de leur religion. Notre pays, terre de confluence, s’est bâti sur les fondements constitués par des milliers de personnes originaires du monde entier. Et ces fondements comportent notamment un terreau français profond et enrichissant.

Bona Diada !

Carles Puigdemont

Président de la Catalogne