Search for content, post, videos

Ces voleurs français qui font la saison estivale à Barcelone

Les vols ne cessent de se multiplier ces dernières années à Barcelone. Des dizaines de voleurs étrangers, dont des Français, séjournent dans la ville pour effectuer « la saison des vols ». 

À Barcelone, de nombreux touristes et Barcelonais se plaignent chaque année du nombre important de vols dans la capitale de la catalane. Une délinquance grandissante puisque désormais des bandes organisées venant de pays étrangers s’attaquent à ce « marché ». Ils séjournent dans des hôtels de la ville le temps de la saison estivale dans le but de pouvoir voler les milliers de touristes présents. Récemment, plusieurs groupes originaires du sud de la France sont venus à Barcelone dans l’unique but de voler des portefeuilles, des mobiles et de l’argent. Généralement, ils agissent dans des boutiques de vêtements et des endroits très touristiques tels que la Ciutat Vella, selon Benito Granados, responsable du commissariat de Ciutat Vella.

Interrogé par le journal El País, il affirme que les voleurs « savent que, dans le pire des cas, ils sont arrêtés et envoyés en prison pour une semaine (…) Le système pénal n’a pas la capacité de dissuasion sur ce genre de personne ». La police ne peut que limiter leur agissement. De ce fait, les agents n’hésitent pas à se rendre sur le terrain. Ils se déguisent pour se fondre dans la masse afin de les repérer.

Les mendiants formés au vol

Les voleurs ne manquent pas de ressources pour atteindre leur but. En effet, certains mendiants sont également formés au vol. Membres de cartel, ils ont des techniques particulières pour tromper leur victime. Benito Granados explique qu’ils agissent avec des affiches : « tout est mal écrit, ils te les collent au visage pour que tu te concentres à lire ce qu’il y a écrit dessus. Ils en profitent ensuite pour te voler ».

lls font de même dans le métro où ils prennent le temps d’observer les personnes qui les entourent. Une fois les touristes repérés, ils agissent discrètement afin que personne ne les remarque. Leur but est de trouver des touristes avec beaucoup d’argent en liquide sur eux. Toutefois, le responsable du commissariat de Ciutat Vella affirme qu’il est difficile de savoir précisément combien ils sont à Barcelone.