Search for content, post, videos

Barcelone lance son plan Brexit pour attirer les entreprises basées au Royaume-Uni

french tech hub barcelone

A l’instar des grandes villes européennes, la capitale catalane a présenté samedi son plan d’action pour séduire les entreprises basées au Royaume-Uni et à la recherche d’un nouveau point de chute suite au Brexit.

Barcelone ne manque pas d’atouts pour attirer entreprises et organismes internationaux. Un aéroport international, un important hub technologique et sa qualité de vie optimale en font une destination de choix pour les entités à la recherche d’un nouveau siège européen suite au vote du Brexit. La ville met également en avant des loyers moins onéreux (246€ par an et par mètre carré, soit sept fois moins cher qu’à Londres), une main-d’oeuvre internationale, ainsi qu’un écosystème entrepreneurial dynamique. 

Le plan municipal présenté il y a quelques jours comporte trois phases : la prospection, la promotion et la captation, et enfin les aides à l’installation. L’adjoint au maire Jaume Collboni se rendra le mois prochain à Londres pour une première mission économique. Objectif : rencontrer un maximum de décideurs, chefs d’entreprises et responsables économiques. La ville participera par ailleurs à un grand nombre de salons spécialisés comme la Working Abroad Expo, qui permet de recruter des profils internationaux, Going Global, qui s’adresse aux entreprises britanniques souhaitant s’internationaliser, ou encore l’Assemblée annuelle de la British Property Federation, incontournable pour la captation d’investisseurs. 

Barcelone, l’incontournable Startup City

La capitale catalane veut se positionner comme une startup city incontournable en Europe. Elle accentuera donc la diffusion de ses services auprès des entreprises britanniques, via le bureau de promotion commerciale de la Catalogne Acció et à travers une collaboration étroite avec les plateformes technologiques présentes à Londres et à Barcelone.

Forte de son image de ville technologique, Barcelone accueille chaque année le salon mondial du mobile et a réussi à développer une importante communauté de startups internationales. La French Tech y a même inauguré un bureau en avril dernier. Pour Laurent Renard, membre du Comité de Pilotage de French Tech Barcelona et directeur de Toro Development, la capitale catalane présente de très nombreux avantages pour les startups : « il existe ici une importante main-d’oeuvre qualifiée, internationale, et si l’on doit attirer de nouveaux talents, Barcelone est une destination qui séduit facilement ». Le chef d’entreprise évoque également des coûts salariaux moindres et une grande flexibilité de la loi du travail.


Lire aussi : Lancement du French Tech Hub de Barcelone


Dans un billet publié sur Linkedin, le suédois Magnus Jern, qui se définit lui-même comme un « serial entrepreneur » avec six startups à son actif, conseille lui aussi Barcelone à tout créateur de startup technologique en Europe. Pour lui, la capitale catalane réunit tous les atouts nécessaires, depuis l’importante offre en ressources humaines qualifiées, grâce notamment à la qualité de vie qui attire des jeunes du monde entier mais aussi aux écoles de commerce renommées présentes sur place, au coût du travail, en passant par l’aéroport international et une forte communauté tech.