Search for content, post, videos

Mariano Rajoy réélu à la tête de l’Espagne

rajoy mariano

Après 10 mois de blocage institutionnel,  Mariano Rajoy est réélu pour un second mandat à la tête du gouvernement espagnol. 

Deux élections et dix mois de négociations, luttes internes et stratégies politiciennes auront été nécessaires pour débloquer la situation politique en Espagne. C’est finalement grâce aux socialistes que le président du PP Mariano Rajoy est élu ce soir à la tête de l’Espagne, mettant fin à plus de 300 jours sans gouvernement.

Les dirigeants socialistes ont finalement choisi que les députés du groupe parlementaire s’abstiennent lors de la session d’investiture de M. Rajoy. Une décision qui a été accouchée dans la douleur. Une importante frange du parti socialiste souhaite encore s’opposer au PP et à se rapprocher de Podemos.

Pedro Sanchez renonce à son siège de député

L’ancien secrétaire général Pedro Sanchez, qui a tout fait pour essayer de former une grande coalition avec Podemos et devenir président du gouvernement, a démissionné aujourd’hui de son siège de député pour ne pas avoir à soutenir le PP.  Les socialistes catalans qui siègent au parlement de Madrid ont maintenu leur vote négatif à M. Rajoy, se désolidarisant encore plus du PSOE. Il faudra voir par la suite quelles seront les relations entre les socialistes espagnols et catalans.


Lire aussi : M. Rajoy a fait avec Podemos ce que Mitterrand fit avec le Front National


L’abstention de la majorité du groupe socialiste aura en tous cas permis ce soir à Mariano Rajoy d’être réélu à la majorité simple (plus de Oui que de Non) avec les voix du PP et de Ciudadanos. Une victoire en demi-teinte qui ne lui assure aucune majorité stable au parlement durant les quatre prochaines années.