Search for content, post, videos

Des particules plongent Barcelone dans la brume

Suite à l’intrusion d’une poudre africaine dans l’air, l’agglomération de Barcelone a été envahie de particules anormales, laissant un ciel plutôt brumeux.

Photo: AC/Equinox

Mercredi 26 octobre, le gouvernement catalan a publié un avis indiquant qu’une poudre africaine était apparue dans le ciel barcelonais. Cette dernière est arrivée le 23 octobre et aurait provoqué une augmentation et un excès des particules dans l’air. La zone de Tarragone a également été touchée. Cet avis du gouvernement représente la phase préalable pour prévenir d’une possibilité d’un pic de pollution.

L’avis a été désactivé le samedi 29 octobre. Le Réseau de Vigilance et de Prévision de la Contamination Atmosphérique de Catalogne a pu constater que la poudre venant du Sahara avait à présent disparu. Contacté par Equinox, le département du Territoire et de l’Environnement a expliqué que les « taux sont revenus à la normale (…). Depuis samedi il y a rien de particulier ou d’anormal dans l’air ».


Lire aussi l’article : La pollution atteint de dangereux records à Barcelone


Selon la norme européenne en vigueur depuis 2010, les pics ne peuvent pas dépasser les 50 microgrammes de PM10 par jour, bien que la moyenne annuelle doit être en dessous de 40.

Toutefois, même si le gouvernement catalan a officiellement retiré cet avis de pollution, certains observateurs ont pu constater un ciel encore brumeux dimanche 30 octobre.