Search for content, post, videos

Les Français en augmentation à Barcelone

Selon des études récentes réalisées par la mairie de Barcelone, les Français sont de plus en plus nombreux. Ils constituent la 4e nationalité dans la capitale catalane. 

La mairie vient de publier de nouvelles statistiques sur la population de Barcelone, obtenues à partir des inscriptions au padrón de janvier 2016. Le padrón correspond à la déclaration officielle du lieu de résidence. L’un de ces rapports est dédié à l’analyse de la population étrangère à Barcelone. Il révèle que les Français sont la 4e nationalité la plus importante de Barcelone. Les Italiens arrivent en première position, suivis des Pakistanais et des Chinois.

Selon les chiffres de la mairie, depuis 2012, les Français sont en augmentation. Entre 2015 et 2016, le nombre des Français installés à Barcelone a augmenté de 2,9%. Beaucoup sont aussi inscrits au registre des Français de l’étranger du consulat de France à Barcelone. Au 1er septembre 2016, ils étaient 21.000 Français inscrits au consulat à Barcelone et 32.000 pour la circonscription Aragon-Baléares-Catalogne. Toutefois, l’inscription consulaire n’étant pas obligatoire, le consulat estime que 60.000 Français environ vivent en Catalogne.

Où vivent les Français de Barcelone ?

  1. Eixample : 24,7% barcelone
  2. Ciutat Vella : 15,9%
  3. Sarrià-Sant Gervasi : 14%
  4. Sant Martí : 11,5%
  5. Gràcia : 10,4%
  6. Sants-Montjuïc : 9,8%
  7. Les Corts : 5,5%
  8. Horta-Guinardó : 4,6%
  9. Sant Andreu : 2%
  10. Nou Barris : 1,6%

Ciutat Vella et l’Eixample restent les quartiers de prédilection des étrangers à Barcelone.

Quel est le profil des Français de Barcelone ?

Parmi les Français qui vivent dans la capitale catalane, il y a autant d’hommes que de femmes, 50,7% contre 49,3%. L’âge moyen des Français est de 33 ans. Ils sont 71,1% à avoir fait des études à l’université.

Plus précisément, ce sont les adultes ayant entre 25 et 36 ans qui sont les plus nombreux dans la capitale catalane (48%). En seconde position, se placent les 40 – 64 ans (26,4%), puis les enfants de 0 à 14 ans (13,2%), les jeunes de 15 à 24 ans (8,2%) et les plus de 65 ans (4,2%).

Ce chiffre plutôt faible des 15 – 24 ans peut s’expliquer par le fait que beaucoup d’entre eux viennent dans le cadre de leurs études pour un Erasmus ou pour faire un stage et tous ne s’inscrivent pas auprès de la mairie.