Expo – Sentez-vous la violence à Barcelone ?

Par le 10 novembre, 2016 SORTIR A BARCELONE

L’Arts Santa Mònica présente à Barcelone une exposition collective intitulée « 60 dB/16 kHZ BCN. Sents la violència?”. Un étage entier du musée questionne notre ressenti de la violence dans la capitale de la Catalogne jusqu’au 8 janvier 2017. 

Photos : CM/Equinox

« La violence réelle est le trouble présent dans l’atmosphère en mouvement. La violence n’est pas une exception, ni un accident c’est la règle qui organise en secret une société comme la nôtre, notre ville, Barcelone ». Les mots inscrits sur le mur dans l’entrée dressent le tableau. La violence, ou plutôt les violences sont présentes à Barcelone. L’exposition a été réalisée grâce à un travail collectif d’artistes et enseigne les différentes formes de violence que nous côtoyons au quotidien sans nous en rendre compte.

Une violence quotidienne banale

Le titre de l’exposition « 60 dB/16 kHZ BCN » n’est donc pas anodin. 60 décibels est l’unité de son qui correspond aux bruits de la rue. 16 kilo hertz  correspondent au ton aigu d’une fréquence inaudible et le sous-titres de l’exposition « Sents la violencia ? » jouent avec le double sens du verbe sentir en catalan: la sensation d’écouter mais aussi de percevoir. C’est dans une ambiance sonore pesante que le visiteur parcours l’exposition. Au total, plus d’une dizaine d’objets, photos, casques audios, écrans et témoignages de personnes victimes nous présentent les différentes formes de violence auxquelles nous sommes confrontés chaque jour à Barcelone. La violence de la stigmatisation, du racisme, de la classification, du machisme, de la xénophobie, des mots, des frontières mais aussi la violence visuelle avec la présence de policiers fortement armés devant la Sagrada Familia ou encore à la Barceloneta, les immeubles détruits et les expulsions.

La peinture des murs de l’exposition en noir et blanc laisse penser à une spirale dans lequel le spectateur entre. Tout est en noir et blanc sauf les mots « Sents la violencia? » en rouge et qui reviennent à chaque panneau. A la fin de l’exposition, le spectateur entre dans une pièce. Il fait noir. Rien n’est exposé. Il faut écouter. Des bruits de circulation, de passants, d’ambulances et de cardiogramme dessine peut-être la scène d’un accident. « Sents la violencia. La sents ara ? » écrit en blanc sur le mur conclut l’exposition.

exposition-violence-a-barcelone

Lorsque l’on ressort de cette exposition on se rend compte que le mot « violence » englobe plusieurs définitions. Le travail réalisé par les différents artistes met en lumière l’agressivité contenue dans des situations de notre vie quotidienne. Une violence devenue habituelle et par conséquent invisible. L’exposition est présentée sous divers supports qui matérialisent très bien la violence et captent notre attention. En dessous de certaines pancartes, des fiches-résumés en catalan, espagnol et en anglais sont disponibles pour les visiteurs. D’autres n’ont en revanche qu’une légende en catalan et c’est dommage.

La violence est aussi présente dans les technologies

Pour approfondir le sujet il suffit de monter à l’étage supérieur de l’Arts Santa Mònica où est présentée « Tecnologies de la violència ». Une exposition abordant les relations critiques de l’art avec la production contemporaine de la violence et des technologies digitales. L’exposition est divisée en plusieurs salles obscures contenant des jeux vidéos, extraits de films, vidéos de l’armée ou jeux interactifs.

Infos pratiques

« 60 dB/16 kHZ BCN. Sents la violència?” et « Tecnologies de la violència »

Site officielartssantamonica.gencat.cat

Entrée libre

Date: jusqu’au 8 janvier 2017. Ouvert du mardi au samedi de 11h à 21h. Les dimanches et jours fériés de 11h à 17h. Fermeture le lundi.

Lieu: Musée de Arts Santa Mònica, La Rambla 7, Barcelone

Constance Meyer

Journaliste formée à l'IUT de Lannion, Constance Meyer est reporter radio, vidéo et web.