Le château de Montjuic, cette bastille barcelonaise

Par le 11 novembre, 2016 CULTURE , la nuit , Les visites catalanes

Le château de Montjuic est probablement le lieu le plus chargé d’histoire et de symbole à Barcelone. Visite guidée.

Photos : C.Meyer/Equinox

Montjuic ou Mons Judaicus, le mont juif en latin. C’est là où la communauté juive de la ville enterait ses morts. Du haut de ses 170 mètres de hauteur, Montjuic surplombe la ville. Endroit de domination.Emplacement de choix pour bâtir une forteresse. C’est ce que firent en 1640 un regroupement de catalans en guerre contre le roi d’Espagne Philippe IV. Ce qui est pour le moment un simple fortin d’infortune pour des rebelles catalans deviendra paradoxalement une propriété royale d’Espagne 54 ans plus tard. Le roi en profite pour agrandir le château, qui prend sa place actuelle. Le château passa dans les mains de différents rois espagnols, puis des forces françaises napoléoniennes.

En 1842, le général Espartero au nom des forces espagnols, reprend le site et en profite pour bombarder la ville à partir du château de Montjuïc pour mater des révoltes populaires. Il prononcera cette phrase mémorable « des bombardements sur Barcelone, il faudrait en faire tous les 50 ans »  Les bombardements depuis Montjuic fit des milliers de morts et des blessés graves,et déplaça 40 000 Barcelonais sans abri ou terrorisés.

chateau-de-montjuic barcelone
La bastille maudite

De 1893 à 1922, Barcelone connait des troubles anarchistes causés par des groupuscules d’extrême-gauche. Les attentats et révoltes que vécut la ville trouveront pour réponse des emprisonnements massifs, des détentions arbitraires et des exécutions sommaires aux alentours du château de Montjuic lui donnait une réputation de lieu maudit. 

En 1956, le journaliste et écrivain argentin Joseph Kessel écrit que « Cette forteresse était à Barcelone ce que la Bastille était à Paris ou Saint Pierre et Saint Paul à Saint Petersbourg. A la fois citadelle et prison […], des générations de captifs y ont attendu leur sentence […] C’est alors, que du haut de la grande tour de Montjuïc, surgissait un drapeau noir, signal d’exécution capitale».

Lors de la guerre civile, le château devint une prison militaire et politique, lieu de procès et exécutions. La plus notoire, qui marqua à un nouveau point de rupture entre l’Espagne et la Catalogne, est l’exécution du président de la Catalogne Lluis Companys par l’armée franquiste. Arrêté dans la France occupée par la police Allemande, le Président de la Generalitat de Catalogne  est transféré à Montjuic, où après un simulacre de procès, il fut  fusillé dans le fossé de la courtine de Santa Eulàlia. Un monolithe est aujourd’hui érigé à l’endroit même à sa mémoire.

chateau de montjuic barcelone

Le château resta une prison militaire géré par la dictature franquiste. Cédé partiellement à la ville de Barcelone, il devient en 1963 un musée militaire inauguré par  Franco. Le musée militaire fermera en 2009 et deviendra le lieu touristique tel qu’on le connait aujourd’hui.

Nico Salvado

Fondateur d'Equinox, directeur d'antenne et animateur de l'émission "Les News de Barcelone" du lundi au jeudi de 17h à 19h sur Equinox Radio.