Search for content, post, videos

Barcelone recherche (désespérément) des serveurs professionnels

Selon le Syndicat de la Restauration de Barcelone, la capitale catalane manque de personnel professionnel dans les restaurants et les bars. Les Français ayant de bonnes formations hôtelières peuvent ainsi se démarquer.

Le monde de la restauration a sonné l’alerte : Barcelone manque de serveurs qualifiés. Les professionnels du secteur peinent à trouver du personnel vraiment compétent pour travailler dans les restaurants et les bars. En effet, selon eux, il s’avère plus facile de trouver dans la capitale catalane un chef cuisinier qu’un serveur ou un chef de salle. La demande a particulièrement augmenté dernièrement, sans que l’offre de candidats n’augmente pour autant.

Cependant, ce ne sont pas les établissements qui recrutent qui manquent. Barcelone voit fleurir chaque semaine de nouveaux bars et restaurants qui cherchent à se démarquer en misant sur la distinction et la qualité. Roger Pallarols, directeur du Syndicat de Restauration de Barcelone, a expliqué dans El Periódico que c’est justement lorsque le niveau d’exigence est élevé que trouver du personnel se complique. Ainsi, il n’est pas rare de lire sur les réseaux sociaux des critiques sur le service. Par exemple, pour un nouveau restaurant à la mode, un barcelonais a affirmé que « la nourriture était très bonne mais que le service était un désastre ».

Des postes pour les Français

Il y a quelques mois, la mairie de Barcelone a créé un observatoire de la restauration pour faire un état des lieux du secteur en vue de l’améliorer. Selon lui, la majorité des 80.000 travailleurs de Barcelone sont des « autodidactes » ou des « recyclés », ce qui signifie qu’ils n’ont pas suivi de formation dans la restauration. De plus, les écoles d’hôtelleries espagnoles expliquent que beaucoup d’étudiants choisissent de suivre des cours de cuisine plutôt que des formations en salle. À l’Ecole Supérieure d’Hôtellerie de Barcelone, seuls 15% des étudiants se spécialisent dans le service.


Lire aussi : Les entreprises qui embauchent pour les fêtes en Catalogne


Face à ce manque, les professionnels français peuvent tirer leur épingle du jeu. En France, il existe de nombreuses écoles prestigieuses dans le domaine. Le pays abrite même la « meilleure école hôtelière » au monde, selon le Worldwide Hospitality Awards. C’est celle Vatel qui a obtenu ce titre le 14 novembre dernier. Les étudiants ressortent de ces écoles hôtelières françaises avec une solide formation, leur permettant de trouver du travail dans la capitale catalane qui offre beaucoup d’opportunités.