Search for content, post, videos

Pourquoi le 26 décembre est-il férié en Catalogne ?

Le 26 décembre est un jour férié en Catalogne, c’est la Sant-Esteve, qui est un peu un second jour de Noël. Explications.

Vous aurez probablement remarqué que les Catalans sont très attachés au 26 décembre, et qu’ils évoquent « un grand repas en famille » . Cette coutume nous fait penser à un second Noël, et c’est le cas.

Pour comprendre l’origine de ce jour férié, il faut remonter au IXe siècle. A cette époque, les pays catalans appartenaient à l’empire fondé par Charlemagne et dépendaient de l’évêché de Narbonne. Le reste de la péninsule ibérique chrétienne appartenait à l’empire wisigoth, qui avait établi sa capitale à Tolède. L’évêché de Tolède dominait donc toute la partie ibérique sauf la Catalogne, les Baléares et le Pays de Valence qui restaient liés à Narbonne.

Une tradition qui perdure en Catalogne et aux Baléares

Noël est la fête la plus importante du catholicisme et la pression sociale demande d’être proche de sa famille. Les coutumes de l’empire de Charlemagne (contrairement à celles de l’empire wisigoth) voulaient que l’ensemble de la famille élargie se réunisse. Les clans familiaux de Catalogne, Baléares et valenciens faisaient donc de longs trajets pour se retrouver. A l’époque moyenâgeuse, les trajets étaient laborieux et le jour suivant Noël servait de journée pour rentrer chez soi. Du coup, la tradition s’est installée et aujourd’hui encore le 26 reste férié en Catalogne et dans les îles Baléares. La communauté autonome de Valencia a rendu ce jour travaillé en 1990.

Le jour de la Sant-Esteve, les Catalans mangent traditionnellement des cannelons, souvent farcis avec les restes du repas de Noël.