Search for content, post, videos

En Espagne, 9 entreprises sur 10 ne respectent pas la parité

La majorité des entreprises espagnoles n’appliquent pas les mesures d’égalité entre les femmes et les hommes, selon une récente étude du cabinet de consulting Leialta.

Les entreprises espagnoles ne sont pas un modèle d’égalité hommes-femmes. En effet, 90% ne respectent pas la parité. Le cabinet de consulting Leialta a réalisé une étude exhaustive sur le sujet, il en résulte que la majorité des entreprises ignorent les recommandations du ministère de la Santé, des Services Sociaux et de l’Égalité pour la parité entre travailleurs.

Le résultat s’avère assez alarmant pour les auteurs de l’étude car les entreprises implantées en Espagne se doivent de respecter l’égalité de traitement et éviter toute discrimination entre les employés. De plus, il existe une loi pour l’égalité effective entre les femmes et les hommes, la loi organique 3/2007 du 22 mars (LOIEMH), qui établit que les entreprises de plus de 250 salariés doivent appliquer un plan d’égalité.

Les salaires des femmes très inférieurs à ceux des hommes

Tout d’abord, l’inégalité ressort dans les salaires. En moyenne, ceux des femmes sont 18,8% inférieurs à ceux des hommes. Les femmes sont également peu présentes dans certaines entreprises. Concrètement, plus la firme est grande, plus le nombre de femmes diminue. Par exemple, dans les Conseils d’Administration de l’Ibex-35 (l’indice boursier de référence en Espagne) le pourcentage de femmes est de seulement 20%. Et seules 33% des entreprises espagnoles ont des femmes à des postes de direction.

L’initiative de réaliser une telle étude vient de Yalenny Florentini, la directrice de Leialta. Elle souhaitait connaître la position actuelle de la femme au sein d’une entreprise. Dans le quotidien ABC, elle a confié que « la première barrière rencontrée lors de cette étude a été la non-existence de registre des plans d’égalité, il n’y a pas de base de données. » Cependant elle nuance le résultat en expliquant « qu’en général, 90% du non-respect de la parité se produit surtout par méconnaissance de la loi ». Pourtant, les entreprises qui mettent en place des plans d’égalité verront la productivité et la motivation des travailleurs s’améliorer. Elles peuvent également prétendre au « titre d’égalité » remis par le ministère de la Santé, des Services Sociaux et de l’Égalité.