Search for content, post, videos

Les Barcelonais manifestent pour récupérer la Rambla

Une trentaine d’associations convoquent une manifestation samedi 28 janvier pour faire entendre la voix des Barcelonais contre le tourisme de masse, les prix des loyers qui montent en flèche et la privatisation des espaces publics. 

« Notre ville n’est pas à vendre! », s’agace Mar, une quarantaine d’années, habitante du quartier de la Barceloneta. Depuis trois ans, les Barcelonais s’insurgent contre un tourisme de masse qui les empêchent de dormir, transforme leur vie de quartier, fait flamber les prix des loyers et les pousse à déménager en banlieue.


Lire aussi : Barcelone est-elle devenue tourismophobe ?


La Fédération des Associations de Quartiers de Barcelone organise, en collaboration avec une trentaine d’associations et collectifs civiques l’initiative « Ocupem Les Rambles » (occupons les Ramblas). « Nous voulons protester contre la hausse des prix des logements, une gestion touristique hors de contrôle, la marchandisation de l’espace public et l’augmentation des inégalités, explique un porte-parole de la fédération, nous voulons que les Barcelonais se réapproprient la ville, nous revendiquons le droit de vivre dans notre ville ». Samedi 28 janvier à 11h, ils seront donc nombreux sur la Rambla, l’axe le plus touristique de la ville et hautement symbolique de la désertion des Barcelonais au profit des touristes.

Barcelone, victime de son succès

« Les investisseurs et les élites politiques madrilènes et catalanes veulent transformer Barcelone en un grand business, poursuit Daniel, trentenaire engagé dans la lutte de préservation du quartier gothique, la gentrification menace toute la ville, il est urgent de stopper la destruction des commerces de proximité, remplacés par des magasins de souvenirs ou des chaînes de supermarchés, d’arrêter la spéculation immobilière qui rend l’accès au logement difficile pour les Barcelonais et la pollution générée par le nombre record de bateaux de croisière ». 

Barcelone peut-elle mourir de son succès? La ville bat chaque année ses records de fréquentation touristique. Selon les chiffres de la mairie, le nombre de visiteurs a ainsi augmenté de 17% en seulement cinq ans, atteignant environ 25 millions de touristes l’année dernière (chiffres incluant les visiteurs d’une journée et les touristes espagnols) .