Search for content, post, videos

Le PS d’Espagne va investir un candidat aux législatives pour soutenir B. Hamon

Benoit Hamon devient donc le candidat du parti socialiste à l’élection présidentielle. Le PS d’Espagne souhaite maintenant se mettre en ordre de bataille pour les échéances législatives et présidentielles.

Comme pour le premier tour de la semaine dernière, il n’est pas possible d’avoir ce soir le chiffre de la participation et les résultats des votes des Français de l’Étranger lors de cette primaire socialiste.

Alors que de nombreux députés du groupe socialiste à l’Assemblée nationale s’apprêteraient à rejoindre Emmanuel Macron, le premier secrétaire de la fédération des Français de l’étranger du PS Boris Faure se montre serein. Le responsable socialiste nous assure que son parti est sur le point d’investir sur la 5e circonscription des Français de l’Etranger (Espagne-Portugal-Monaco-Andorre), un candidat aux élections législatives de juin prochain, pour soutenir le projet de Benoît Hamon.

Un candidat socialiste pour fin février

Boris Faure ajoute cependant que le résultat de la primaire n’influencera pas le choix du candidat. Sur les 11 circonscriptions des Français de l’étranger, 8 ont déjà leur candidat et si sur celle d’Espagne, il n’y aura pas encore de nom, c’est de la faute à Arnaud Leroy selon Boris Faure. Le député Leroy a annoncé il y a seulement quelques mois qu’il ne se représenterait pas dans la circonscription, une décision qui a pris la fédération de court. Soutien actif d’E. Macron depuis de longs mois, l’élu a indiqué qu’il se présenterait dans le Sud-Ouest de la France. Pour Boris Faure cependant, la 5e circonscription peut encore rester à gauche, comme en 2012 où tous les pronostics avaient été déjoués. Selon le responsable socialiste, le corpus sociologique de la circonscription (jeunes et actifs) jouent en faveur d’un maintien à gauche, une analyse confirmée selon lui par « les résultats honorables du parti socialiste du dernier scrutin local, les élections consulaires de 2014 ».

Selon les informations obtenues par Equinox, deux candidats pourraient se voir attribuer l’investiture : Gaëlle Lecomte et Renaud Le Berre, respectivement conseillers consulaires socialistes de Madrid et Barcelone. « Avec la victoire de Benoît Hamon, tous les espoirs sont permis [pour les socialistes], le projet Hamon est novateur et jeune » nous confiait ce soir Renaud Le Berre.

Le nom du candidat sera confirmé avant la fin du mois de février. « Ce sera bien assez tôt pour entrer en campagne, cela ne sert à rien de partir trop tôt » affirmait cette semaine, confiant, un responsable PS de Barcelone.