Search for content, post, videos

Pourquoi le courrier est-il si lent entre la France et l’Espagne ?

Entre la France et l’Espagne, les lettres et colis mettent souvent plusieurs semaines avant d’arriver à bon port.  Plusieurs Français et expatriés ont connu de fâcheuses expériences avec Correos et La Poste. Réglementation aérienne ou contrôles douaniers, plusieurs raisons pourraient expliquer ces délais qui s’allongent. 

Pour de nombreux Français installés en Espagne, l’attente pour recevoir un courrier ou un colis est souvent interminable. En effet, ce n’est pas une surprise, l’acheminement entre la France et l’Espagne tarde beaucoup et les délais dépassent ceux annoncés par les opérateurs de services postaux, Correos et La Poste. Un phénomène plutôt surprenant pour deux pays que seule une frontière sépare.

Plusieurs semaines d’attente

Sur Internet, nombreuses sont les plaintes à ce sujet. Sur le forum expat.com, une page entière est dédiée à la lenteur de courrier entre les deux pays. Paski s’étonne de cette situation: “la seule fois où j’ai posté du courrier de l’Espagne vers la France celui-ci a mis 5 semaines ! Ce qui est énorme je trouve pour deux pays voisins. Mes parents m’ont posté un courrier de l’Inde vers la France l’année dernière, ça a mis 15 jours”.

Aurélie a également vécu une mauvaise expérience. Cette Française installée à Barcelone attendait un colissimo depuis Paris. En théorie, le service Colissimo proposé par La Poste assure une livraison en 8 jours maximum à l’international, ainsi qu’un suivi du colis étape par étape. Or, la trace du colis a été perdue à Toulouse et il a fini par arriver à Barcelone au bout de… 46 jours. Du côté français, La Poste a publié sur son site officiel les spécificités d’envoi de colis vers l’Espagne. Pour l’offre Grand Public, l’opérateur propose des délais de livraison indicatifs allant de de J+3 à J+8. Cependant, La Poste nous a expliqué qu’elle n’assure pas d’engagement sur les délais. Côté espagnol, Correos indique sur son site un délai de 6 jours maximum vers la France.

Une association de consommateurs saisie

Des mésaventures, on peut en trouver des dizaines et dizaines toujours aussi surprenantes, comme celle de Nelly. Le 9 décembre, elle envoie un colis en colissimo contenant des cadeaux de Noël depuis Mont-de-Marsan, dans le département des Landes, à Barcelone. Mais tout ne se passe pas comme prévu. Le colis est renvoyé chez Nelly un mois après au motif que la personne n’est jamais venue le chercher. Cependant, le destinataire n’a jamais été averti, ni par téléphone (alors que son numéro est indiqué), ni à sa sonnette d’appartement, ni par un avis dans la boîte aux lettres. Selon le suivi Colissimo, le colis a été apporté au moins 3 fois à son domicile. Or, sur l’autocollant de Correos expliquant la non distribution, aucune case n’a été cochée. Nelly a tenté une nouvelle fois de renvoyer le colis à Barcelone à ses frais, mais le même scénario se produit. Le colis revient le 7 février, toujours rempli de ses livres et chocolats de Noël.

Suite à ces problèmes, la jeune femme a fait six réclamations auprès de La Poste et du service Colissimo. Elle souligne “qu’il n’y a aucun récépissé quand on pose une réclamation internet ou téléphone, ce qui n’aide pas pour fournir des preuves de démarches auprès de la justice. C’est bien calculé.” En cas de problème, les consommateurs doivent tout d’abord se tourner vers le service réclamation de La Poste. Sur les conseils de l’UFC que Choisir, Nelly a même saisi une association de consommateurs, le Centre Européen de la Consommation. Ce dernier gère les litiges transfrontaliers. À l’heure actuelle, Nelly n’a reçu qu’un chèque de 10 euros en guise de “geste commercial”. Mais tout n’est pas rose non plus du côté de Correos. Selon la Commission Nationale des Marchés et de la Concurrence, Correos ne respecte pas le délai moyen de la Loi Postale. En août 2016, la Commission réclamait que l’entreprise adopte les mesures nécessaires.

Des transferts par avion

Pour comprendre comment peuvent arriver de tels problèmes, il faut s’intéresser tout d’abord au chemin qu’effectue une lettre ou un colis pour se rendre d’un pays à l’autre. Vicenç Ibañez i Cardona, responsable communication de Correos, a expliqué à Equinox que tous les envois venant de France se concentrent à l’aéroport Adolfo-Suárez de Madrid-Barajas. Puis Correos s’occupe de les répartir en fonction des délais établis selon le type d’expédition.

Dans le sens inverse, tous les envois postaux d’Espagne vers la France se concentrent dans un premier temps à l’aéroport Adolfo-Suárez de Madrid-Barajas. Ensuite, certains colis sont transférés jusqu’à l’aéroport de Toulouse. Le reste des colis et courriers vont à l’aéroport de Paris Charles de Gaulle. Une fois arrivés en France, La Poste se charge de la distribution sur l’ensemble du territoire. Pour les pays européens, elle s’occupe de l’acheminement d’un colis comme expliqué sur le schéma ci-dessous.

Source:La Poste

Vers une amélioration du service?

Alors pourquoi certains colis restent bloqués des semaines voire des mois ? Quand on interroge Correos sur les retards supérieurs à un mois, le responsable communication nous répond qu’il s’agit “de cas ponctuels et qu’il est impossible de fournir des explications sans avoir enquêté sur les incidents qui auraient pu se produire en Espagne et en France”. En cas de litige, Correos invite les utilisateurs mécontents à passer par le service clients. Toutefois, plusieurs clients attendant des colis français ont été invités à contacter La Poste française, qui ne donne jamais davantage d’explications concrètes sur le suivi du paquet.

Contactée par Equinox, Perrine Landry du service communication de La Poste explique que “les délais sont parfois allongés en raison d’aléas liés par exemple à la réglementation aérienne et au renforcement des contrôles douaniers ». Ces problèmes rencontrés dans les aéroports pourraient ralentir considérablement l’acheminement du courrier. « Par ailleurs, La Poste française, comme toutes les postes européennes, connaît actuellement une forte et soudaine augmentation des volumes de petites marchandises liée à la croissance du e-commerce. ». Ainsi, on peut supposer que La Poste n’a pas les capacités suffisantes pour pouvoir gérer autant de courriers et colis, ce qui expliquerait les retards voire les pertes.

Consciente des problèmes qui surviennent “La Poste est donc en train de revoir son plan d’acheminement et d’investir massivement (acquisition de machines de tri…) pour améliorer rapidement la qualité de service. » Les premiers résultats devraient être visibles dès cette année. En attendant, de plus en plus d’entreprises et de particuliers se tournent vers des transporteurs privés qui assurent une livraison rapide et un suivi efficace pour des tarifs souvent équivalents voire plus compétitifs.