Search for content, post, videos

Les Français, premiers acheteurs immobiliers en Catalogne

Parmi les étrangers, les Français sont devenus les premiers acheteurs de biens immobiliers à Barcelone. Ils se placent aussi en première position dans l’achat d’appartements de luxe. 

Selon le journal Ara, les Français sont les plus nombreux à acquérir des logements à Barcelone. Le média a regroupé différentes sources du secteur et elles sont toutes unanimes: parmi les acheteurs étrangers les Français arrivent en tête. Le groupe CBRE a réalisé un rapport sur le marché immobilier dans la capitale catalane. Il indique que 30% des achats de nouveaux logements sont effectués par des étrangers.


Lire aussi: Les Français en augmentation à Barcelone


Les dernières statistiques analysées par le Registre de la Propriété permettent de dire que « les Français connaissent une croissance significative dans l’achat de logement en Espagne » et particulièrement en Catalogne depuis 2013. Cependant, sur l’ensemble du territoire espagnol, les Britanniques sont en première place. Ils réalisent plus de 21% des achats faits par les étrangers et les Français seulement 8%. C’est la Catalogne qui semble avoir la côte auprès des Français, puisqu’ils effectuent plus de 25% des achats étrangers, contre 5% pour les Britanniques. Ils achètent soit pour s’installer dans la capitale catalane, soit pour faire un investissement.

Leaders dans les logements de luxe

Les Français sont surtout nombreux dans l’achat de logements de luxe, dont le prix dépasse le million d’euros. Emmanuel Virgoulay, directeur de l’agence immobilière de haut standing Barnes, assure qu’un tiers des acheteurs des logements de ce type viennent de France.

Il explique que le marché du luxe à « Barcelone est très international », bien plus qu’à Madrid. Par exemple, les Chinois ou les acheteurs du Proche-Orient recherchent une résidence secondaire dans la capitale catalane, alors que les Français souhaitent une résidence principale ou un logement pour y passer de longues périodes. Pour Emmanuel Virgoulay, la sécurité et la fiscalité les attirent également dans la capitale catalane, car les impôts restent plus élevés en France qu’en Espagne. Qualité de vie, climat agréable, coût de la vie plus avantageux ou proximité avec le pays voisin, Barcelone cumule les points positifs pour investir.