Search for content, post, videos

Nouveau phénomène à Barcelone : des bandes de pickpockets dans les magasins

Les pickpockets abandonnent de plus en plus le métro de Barcelone pour se concentrer dans les magasins. La pression policière les oblige à changer de terrain. 

La police catalane vient de révéler que les pickpockets délaissent le métro de Barcelone pour agir dans les zones commerciales. « La pression policière a obligé les délinquants du métro à aller dans les magasins de chaussures, de vêtements et de sacs » explique Joan Carles Molinero, commissaire en chef de la police catalane. Ce dernier a présenté le Rapport de la Sécurité et Activité Policière de 2016 à la mairie de Barcelone.

Les pickpockets cherchent plutôt les victimes dans les commerces que dans les transports en commun car « les juges ont ordonné 132 injonctions d’éloignement à des pickpockets du métro au cours de l’année 2016, ce qui a provoqué un transfert dans les magasins (…) mais nous allons continuer de leur mettre la pression autant dans le métro que dans les commerces » a précisé Joan Carles Molinero.

Hausse en été

Le rapport révèle également que la majorité des vols se font en été et ce n’est pas un hasard. Cette concentration durant la haute saison est du à l’afflux de touristes dans la capitale catalane à cette période. Ils représentent des cibles potentielles pour les pickpockets. La police catalane rappelle que« dix millions de touristes ont dormi au moins une nuit à Barcelone l’an dernier ». Le nombre de vols a donc augmenté, passant de 97.908 en 2015 à 102.666 en 2016. Ils représentent 65% des plaintes à Barcelone.


Lire aussi: Augmentation des vols dans le métro de Barcelone


 

Cependant, les vols avec violence et intimidation ont diminué de 7% en 2016 « grâce à la pression exercée par les corps policiers dans la ville, à travers des patrouilles et autres dispositifs ». Une tendance à la baisse qui se note aussi dans les cambriolages. La police informe que pour effectuer les vols à domicile, les cambrioleurs passent par la fenêtre, escaladent ou utilisent une radio ou fausse clé pour ouvrir une porte.