Search for content, post, videos

Les coraux rouges en danger d’extinction en Catalogne

corail-danger-catalogne

Le gouvernement de Catalogne interdit l’extraction de la colonie de corail rouge du littoral catalan à partir de cette année dans le but de préserver cette richesse et éloigner son extinction.

Réservoirs de biodiversité, les récifs coralliens sont fortement menacés par les activités humaines et le changement climatique, notamment en Catalogne. Le Département de l’Agriculture et de la Pêche du gouvernement catalan établira le moratoire d’extraction, qui sera précédé d’une réduction de 50 % des permissions d’extraction. « Si en 2028 nous n’observons aucune amélioration, nous nous réservons la possibilité de prolonger l’interdiction », résume Sergi Tudela, directeur général de Pêche. Le moratoire s’accompagnera d’un suivi scientifique des coraux.

Les scientifiques tirent la sonnette d’alarme

Le gouvernement a adopté ces mesures après avoir chargé un groupe de 14 scientifiques indépendants de faire un rapport sur la situation des dernières populations catalanes de corail rouge. Les scientifiques ont conclu que 90 % des populations sont dans un état critique. Ils ont déterminé que la récupération des populations serait seulement possible avec une absence d’activités extractives et que l’on a besoin de plus de 30 ans pour atteindre un bon niveau de conservation.

En effet, les coraux ont une croissance très lente, d’environ 0,25 millimètres du diamètre par an, et de plus la dispersion des graines est difficile parce qu’il leur faut beaucoup de temps pour se régénérer.

Un patrimoine riche

Le corail rouge se trouve dans la Méditerranée occidentale, en incluant la rive méridionale et les eaux atlantiques adjacentes (Sud du Portugal et Maroc). Il y a des endroits moins exploités que d’autres mais en général, toutes les populations sont menacées.

En Catalogne, le corail se repend sur la Costa Brava, du bout de Begur jusqu’à Creus, et quelques colonies dans le Maresme. Le corail s’installe surtout dans les terrains rocheux et dans les profondeurs (de 100 à 800 mètres). Ses colonies sont un refuge pour beaucoup d’espèces de poisson et d’invertébrés et donnent un habitat d’intérêt de pêche. Son extinction est dangereuse pour un grand nombre d’espèces.