Search for content, post, videos

Pourquoi la station de métro Verdaguer porte-t-elle ce nom?

A Barcelone, tout le monde connait la station de métro Verdaguer sur les lignes bleue et jaune. Derrière ce nom se cache le plus grand poète de la Catalogne.

Verdaguer, station de métro sur la jaune et la bleue, est le passage obligé pour des dizaines de milliers de voyageurs chaque jour. Verdaguer est un nom qui revient souvent à Barcelone, dans le jardin qui lui est consacré à Montjuic ou sur le boulevard qui a donné le nom à la station de métro.

Jacint Verdaguer est en fait le plus grand poète de la Catalogne. Né en 1845 prés de Vic, dans la Catalogne montagneuse, Verdaguer se place dans la famille des poètes romantiques aux côtés de Baudelaire, Hugo ou Lamartine.

Monument à l’honneur de Verdaguer devant la montagne Canigou

 

Après des études catholiques, Jacint Verdaguer devient prêtre. Il publie dans la foulée un de ses textes qui deviendra le plus célèbre: Canigó, un poème épique qui est une oeuvre emblématique de la Renaixença, l’époque de renaissance culturelle catalane. Peu de temps après, Verdaguer fera un voyage dans le pays qui allait redevenir Israël sur la trace des personnages bibliques. Une expérience qui provoqua en lui une profonde crise personnelle. Jacint Verdaguer voudra s’investir encore plus dans l’église catholique en devenant exorciste, ce qui expliquera l’obsession religieuse qui se dégagera par la suite de ses textes. L’oeuvre la plus magistrale de Verdaguer est son « ode à Barcelone » que chaque Barcelonais, natif ou d’adoption se doit de lire.

Jacinthe Verdaguer, repose aujourd’hui au cimetière de Montjuic, le Père Lachaise barcelonais.


Lire aussi : Cimetière de Montjuic : le Père Lachaise version Gaudi