Els Segadors, le récit d’une guerre qui devint l’hymne national de Catalogne

Par le 7 avril, 2017 CULTURE , Les visites catalanes

Els Segadors (« Les Faucheurs » en catalan) est l’hymne national officiel de la Catalogne depuis 1993. Comme souvent pour les hymnes, il trouve son origine dans la guerre.

1638. L’influence de l’Espagne est au plus bas en Europe et dans le monde, et le roi Philippe IV a le plus grand mal à subvenir aux besoins économiques de l’empire. La situation de défense de la péninsule intérieure espagnole est au plus mal. La Maison Royale vient de demander aux régions du pays de défendre leurs propres frontières, ce que la Catalogne refuse créant une forte tension avec Madrid.

En 1639, la France, par surprise, rentre dans la guerre des 30 ans contre l’Espagne qui se retrouve encore plus fragilisée. Comme promis, la Catalogne, alors territoire géographiquement stratégique, refuse de mettre ses ressources à disposition de l’Espagne, créant une situation de crise sans précédent.

Resultado de imagen de batalla segadors

1640. Les Catalans se soulèvent contre le souverain espagnol Philippe IV qui augmente les taxes agricoles pour financer la guerre contre la France. La situation dégénère complètement et donne lieu à la guerre des faucheurs qui durera 19 ans. Au début de mai 1640, alors que les troupes militaires espagnoles sont massivement déployées sur le territoire catalan, des paysans de Gérone se retournent contre elles, les attaquant. À la fin du mois, les paysans, auxquels se joignent les faucheurs en juin, se rendent à Barcelone qu’ils conquirent rapidement. Ils assassinent des fonctionnaires espagnols et des juges représentant le roi Philippe IV. Le vice-roi lui-même est assassiné alors qu’il essaie de fuir par la mer. Ces événements dramatiques sont connus sous le nom de Corpus de Sang.

Proclamation de la République catalane

Devant l’échec des troupes espagnoles, le président de la Catalogne Pau Claris en profite pour proclamer la République catalane. Mais les conditions financières des paysans qui les avaient conduits à la révolte contre l’armée espagnole ne se sont pas améliorées. Les mêmes causes produisent les mêmes effets. Les paysans cette fois se retournent contre la noblesse catalane.


Lire aussi : Pourquoi l’hymne espagnol n’a-t-il pas de paroles?


Conscient de son incapacité à réduire la révolte paysanne et de sa difficulté à diriger un État indépendant, le gouvernement catalan s’allie avec l’ennemi du roi d’Espagne : le souverain Louis XIII de France. Richelieu saute sur cette occasion d’affaiblir la couronne espagnole. En janvier 1641, la Catalogne se soumet volontairement au gouvernement du roi de France et la Generalitat proclame Louis XIII comte de Barcelone et souverain de Catalogne.

La Catalogne est devenue un champ de bataille de la guerre entre la France et l’Espagne. Les Catalans commencent à déchanter, la présence française est une armée d’occupation. Les commerçants catalans se plaignent de la concurrence de marchands français favorisés par le gouvernement français qui convertit la Catalogne en un nouveau marché pour l’Hexagone.

Resultado de imagen de batalla segadors

En 1644, l’Espagne reprend du poil de la bête. Les armées de Philippe IV récupère les villes catalanes de province qui avaient été perdues au profit de la France. Le roi d’Espagne récupère Barcelone en 1652 après l’abandon des troupes françaises. Il est de nouveau reconnu comme souverain même si la France conserve le contrôle du Roussillon. En 1659 est signé le traité des Pyrénées entre la France et l’Espagne qui coupe la Catalogne en deux parties telle qu’on la connait encore aujourd’hui : les provinces de Barcelone, Gérone, Leida, Tarragone au sud et Perpignan au nord.

Le récit des événements en chanson populaire

En 1889 le poète Emili Guanyavents décrit d’une manière poétique les événements de la guerre des faucheurs. « La Catalogne triomphante, Redeviendra riche et prospère. Renvoie ces gens, Si vaniteux et méprisants. Que l’ennemi tremble,
En voyant notre enseigne. Comme nous faisons tomber les épis d’or, Quand l’heure viendra, nous couperons nos chaînes ». 
Une mélodie accompagna les paroles du poème en 1892.

Ce chant fut utilisé par les Catalans républicains pendant la guerre civile en 1936 contre le général Franco. Les républicains perdirent la guerre et le chant fut interdit par la dictature franquiste. Il faudra ensuite attendre 1993 pour que « Els Segadors » reçoive officiellement le statut d’hymne national.

Nico Salvado

Fondateur d'Equinox, directeur d'antenne et animateur de l'émission "Les News de Barcelone" du lundi au jeudi de 17h à 19h sur Equinox Radio.