Les candidats favoris des partis espagnols pour la présidentielle française

Par le 20 avril, 2017 Elections 2017

A 3 jours du premier tour d’une présidentielle historique, les partis catalans et espagnols ont confié leur préférences à la rédaction d’Equinox. Passage en revue.

Résultat de recherche d'images pour "emmanuel macron"

Le centriste Emmanuel Macron est forcément soutenu par le centre libéral Ciutadans. Il est fréquent sur Twitter de voir le leader du parti Albert Rivera échanger des amabilités avec Emmanuel Macron.

Au-delà du même âge, d’une certaine ressemblance physique, les deux hommes disent défendre dans leur pays respectif le projet européen. Coqueluche des médias, éternel favori dans les sondages, Albert Rivera a toujours échoué à arriver en tête dans une élection et obtient à chaque échéance électorale un score en deçà des espérances. Un point commun de plus avec Emmanuel Macron ? Le verdict tombera dimanche soir.


Lire aussi : Ines Arrimadas : « Les indépendantistes ont les mêmes fondamentaux que Le Pen »


Resultado de imagen de marine le pen

Le tout petit parti de droite radicale (seulement 22 conseillers municipaux dans le pays) Vox est venu à Perpignan pour soutenir Marine Le Pen lors de son meeting samedi dernier. Les deux partis disent avoir en commun la défense de l’identité chrétienne de leur pays respectif et la défense de la souveraineté nationale.


LIRE AUSSI : Ces Français de Barcelone qui votent Marine Le Pen


Resultado de imagen de françois fillon

Malgré avoir défendu le temps d’un week-end le concept d’un référendum indépendantiste en Catalogne, avant de se raviser, François Fillon reste soutenu par le Partido Popular. Le parti est le frère jumeau des Républicains en France et Mariano Rajoy a appliqué le programme sur lequel François Fillon essaie de se faire élire.


Lire aussi : Le programme de François Fillon déjà appliqué par M. Rajoy en Espagne


Resultado de imagen de jean luc melenchon

Sans grande surprise, la gauche radicale de Podemos et son leader Pablo Iglesias soutiennent sans réserve le candidat de la France Insoumise Jean-Luc Mélenchon. D’ailleurs, le leader de Podemos et sa numéro 2 Irene Montero se rendront à Paris vendredi pour assister au meeting de fin de campagne de Jean-Luc Mélenchon.

A noter que la branche anticapitaliste de Podemos a indiqué dans un communiqué soutenir pour sa part le candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste Philippe Poutou, “le seul ouvrier qui se présente aux présidentielles, face à un ensemble d’hommes politiques professionnels”.

La maire de Barcelone Ada Colau et son parti Un País en Comú ont quant à eux confié à Equinox Radio qu’« après le débat télévisé entre les différents candidats, ils souhaitaient une victoire de Jean-Luc Mélenchon ».


Lire aussi : Jean-Luc Mélenchon favorable à un référendum en Catalogne


Resultado de imagen de benoit hamon

Contrairement à leurs voisins français, les socialistes catalans restent fidèles à Benoit Hamon. Contacté par Equinox, les socialistes justifient leur choix en expliquant qu’il est logique de soutenir Benoit Hamon car c’est le vainqueur de la primaire officielle du parti.

Et les indépendantistes?

Sur quel candidat les indépendantistes portent-ils leur choix, aucun d’entre eux ne soutenant véritablement le projet séparatiste ? Le parti d’Artur Mas et Carles Puigdemont PDeCAT se prononce pour Emmanuel Macron, sans toutefois étayer ses motivations. Du côté des indépendantistes de gauche ERC, on reste évasif. Le parti incite à « faire barrage à la droite en choisissant un candidat progressiste, européiste et social ». Difficile de savoir si ERC pense à Hamon, Macron ou Mélenchon. Du côté des anti-capitalistes de La Cup, le message est clair : « nous n’avons aucune opinion sur l’élection française. »

Nico Salvado

Fondateur d'Equinox, directeur d'antenne et animateur de l'émission "Les News de Barcelone" du lundi au jeudi de 17h à 19h sur Equinox Radio.