Notre Avis – Les cafés-rencontres pour apprendre l’espagnol à Barcelone

Par le 21 avril, 2017 CULTURE

Étant enseignant d’espagnol, je suis très intrigué par ces meetups qui se multiplient pour pratiquer l’espagnol ou une autre langue. J’ai décidé de me rendre incognito à l’un d’entre eux. 

J’étais déjà inscrit sur meetup.com quand j’étais en Erasmus à Barcelone. Ce site met en lien plusieurs personnes qui partagent un même centre d’intérêt. Elles peuvent alors se réunir dans un bar pour échanger sur leur passion commune. Le temps de retrouver mes codes et je m’inscris au groupe « Friday Language Exchange », le vendredi soir. Fin de semaine, après le boulot : parfait ! La page du groupe explique qu’il s’adresse aux personnes qui veulent améliorer une seconde langue et rencontrer de nouvelles personnes, tout ce que j’aime.

Un aperçu de la soirée

Vendredi soir arrive. Je me rends au bar en question, Estació de França. À l’entrée, on me propose une étiquette. J’y indique ma langue maternelle – français – et les langues que je veux parler – espagnol et catalan –. Beaucoup de monde dans le bar, peut-être une centaine, et énormément de bruit. Je rentre dans la foule en prenant une grande inspiration, enthousiaste à l’idée de faire de nouvelles connaissances. Je n’oublie toutefois pas pourquoi je suis venu : me faire une opinion en tant qu’enseignant sur ce type de rencontre.

Je tombe sur une femme qui voulait pratiquer son français. La cinquantaine, très charmante et souriante, mais qui ne comprenait pas grand-chose quand je lui parlais… Au bout de trente minutes pendant lesquelles on a réussi à échanger trois informations, je parviens à m’échapper. Je tombe nez à nez sur un Indien, également très souriant et sympathique. Il parle anglais et veut pratiquer son espagnol. Je lui demande d’où il vient, il ne me comprend pas… Son prénom ? Non plus… Il passe à l’anglais et m’explique qu’il est arrivé il y a deux semaines. Et là, c’est moi qui rame ! Je m’accroche malgré le bruit, je ne comprends que la moitié. Quelqu’un se joint à nous, ça continue en anglais, je m’éclipse. Je me promène ainsi toute la soirée : un Québécois très sympathique m’a expliqué comment il élevait des vaches au Canada ; un médecin anglais vivant à Barcelone m’a parlé de Pénélope Fillon ; un Catalan a pu pratiquer son français en me donnant son avis sur l’indépendance de la Catalogne, un échange très intéressant malgré le fait qu’il parlait beaucoup trop près de mon visage en postillonnant ! Des choses qui arrivent…

Les meetups de langues, pas l’idéal pour apprendre l’espagnol

Je pense sincèrement qu’en langue, on peut faire des progrès incroyables grâce au meetup. Il s’agit d’une opportunité qui nous est donnée d’utiliser la langue en cours d’apprentissage. Je l’ai utilisé quand j’apprenais moi-même l’espagnol, je le recommande aujourd’hui à mes élèves. Mais il faut néanmoins avoir déjà un niveau intermédiaire et faire également attention à quel type de meetup vous vous rendez. Typiquement, celui que j’ai essayé vendredi n’est pas idéal, loin de là.


Lire aussi : Apprendre l’espagnol rapidement à Barcelone


Essayez tout d’abord de trouver un meetup consacré à l’espagnol, et non aux langues en général. Certains sont même organisés par niveau. Sinon, vous vous retrouverez souvent à devoir parler anglais, la langue la plus utilisée dans ce genre de rencontres. Votre but ne doit pas être d’aller rencontrer des natifs, mais des personnes qui veulent parler espagnol, en général des étrangers. Mais ce n’est pas grave ! Le principal étant de pratiquer.

Vendredi, tous les Espagnols voulaient parler anglais et ne sont donc pas venus vers moi spontanément. Si vous voulez parler espagnol avec des natifs et que vous avez du mal à en rencontrer, adoptez une autre stratégie : rendez-vous à des meetups sur des thèmes qui vous tiennent à cœur. Inscrivez-vous à un meetup sur la cuisine, le cinéma ou autre, et là, vous vous retrouverez à être obligé de parler espagnol avec des personnes qui ne veulent pas parler votre langue maternelle. Le pied !

Des rencontres humaines

Vous l’avez donc compris, je recommande vivement les meetups, en prenant en compte quelques précautions mentionnées ci-dessus. Il s’agit d’un bon moyen de pratiquer son espagnol à Barcelone. Il en existe bien sûr d’autres, dont je vous parle sur mon blog « Espagnol pas à pas », notamment dans cet article : « Débuter en espagnol : les conseils essentiels« .

Maintenant que vous savez tout sur le meetup, n’hésitez pas à faire un tour sur le site afin de voir à quoi cela ressemble. Vous pourrez ainsi rencontrer des gens généralement ouverts et pratiquer l’espagnol. Cela vous permettra également de sortir de votre cercle habituel de connaissances et de passer des moments très sympas. Alors n’attendez plus, foncez !

Karim Joutet

Agrégé d’espagnol et doctorant (Université Paris-Sorbonne et Universitat Autònoma de Barcelona), Karim Joutet séjourne à Barcelone en tant que membre de la Casa de Velázquez et effectue une thèse sur l’immigration espagnole en Catalogne. Il tient également un blog sur l’apprentissage de l’espagnol : «Espagnol pas à pas – Astuces et conseils d’un prof».