Search for content, post, videos

Pour les Européens, l’indépendance serait plus préjudiciable à l’Espagne qu’à la Catalogne

catalogne independance

La question de l’indépendance de la Catalogne garde une image assez négative pour les pays européens selon une étude du think-tank Real Instituto Elcano. Néanmoins les sondés pensent que l’Espagne serait encore plus perdante que la Catalogne en cas de sécession.

Un des gros problème que doit résoudre le gouvernement indépendantiste de Catalogne, c’est de rassurer l’Europe sur les conséquences de la séparation d’avec l’Espagne. Un pari qui n’est pas gagné ni au niveau des gouvernements qui soutiennent inconditionnellement Madrid, ni au niveau des citoyens. Si l’on en croit l’enquête du think tank Real Instituto Elcanoles Français sont 40% à penser que l’indépendance serait préjudiciable pour les Catalans, avec un pic à 43% si l’on interroge les Allemands.

 

Les Allemands et les Français sont encore plus pessimistes concernant le préjudice que subirait l’Espagne en cas de sécession : 58 % et 56% respectivement croient que les conséquences seraient néfastes. Un avis globalement partagé par les Anglais et les Italiens.

 

Cependant il semblerait que les Européens ne pensent pas que l’onde de choc arriverait jusqu’à leur pays. A la question « pensez-vous que l’indépendance de la Catalogne serait négative pour l’ensemble de l’Union européenne? » il n’y a plus que 34% des Français et des Anglais qui vont dans ce sens. Les Italiens sont les plus inquiets à 44 %.

 

 

Le président catalan Puigdemont devrait annoncer avant la mi-juin qu’un référendum sur l’indépendance (non autorisé par l’Espagne) aura lieu le 1er octobre 2017. Selon El País, en cas d’interdiction du référendum par Madrid, un avant-projet de loi du gouvernement catalan est déjà prêt pour permettre de déclencher l’indépendance de manière unilatérale.