Search for content, post, videos

Réforme du Parlement catalan pour approuver l’indépendance « en express »

Le Parlement catalan se réunit aujourd’hui pour approuver une modification polémique de son règlement qui vise à accélérer les procédures législatives afin d’approuver d’une manière express les lois visant à rendre la Catalogne indépendante. Décryptage.

Une semaine cruciale commence en Catalogne pour le processus devant mener à l’indépendance. Jeudi, le président de la Catalogne Carles Puigdemont et le vice-président devraient annoncer la date et la question du référendum indépendantiste. Une consultation qui n’est pas autorisée par le gouvernement espagnol et qui va irrémédiablement conduire au plus grand conflit politique entre la Catalogne et l’Espagne, depuis le rétablissement de la démocratie en 1975.

Aujourd’hui, la majorité indépendantiste au Parlement de Catalogne impose une modification du Parlement. La chambre catalane pourra approuver un texte de loi en urgence, en lecture unique et sans débat avec les députés. La droite (PP), les centristes (Cs), les socialistes et Podemos hurlent face à ce qu’ils considèrent comme une dérive autoritaire et une dégradation les droits du Parlement. D’ailleurs l’opposition devrait déposer un recours de cette modification devant le Conseil constitutionnel afin de tenter de le faire suspendre.

Sans autorisation de Madrid

Si le Parlement modifie aujourd’hui son règlement, c’est afin de pouvoir adopter la loi qui permettra la tenue du référendum indépendantiste. La mécanique réside dans le fait que le président de la Catalogne, signe un décret convoquant le référendum et que quelques heures plus tard, le parlement donne son feu vert sans ralentissement par des débats parlementaires. Ainsi le gouvernement espagnol n’aurait pas le temps de réagir et de saisir le Conseil constitutionnel. Pour passer à l’action, l’exécutif espagnol devra à la fois s’attaquer au gouvernement de Catalogne mais aussi au Parlement catalan qui aura approuvé la norme. Le fameux choc de trains entre la légalité espagnole et la légalité catalane. Plus le choc sera violent, plus les indépendantistes tenteront d’internationaliser le conflit en cherchant l’appui de l’Union Européenne, et principalement de la France.


Lire aussi : LA TACTIQUE DU GOUVERNEMENT ESPAGNOL POUR EMPÊCHER LE RÉFÉRENDUM CATALAN


Si les choses se compliquent encore plus, le Parlement de Catalogne pourra utiliser le même système express pour déclarer unilatéralement l’indépendance sans aucune autorisation de Madrid.